Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 18:23
Chitra Banerjee DIVAKARUNI maitressedesepices-copie-1.jpg
La Maîtresse des Épices, 1997,
traduction de Marie-Odile Probst,
Picquier, 1999,
2002 pour l'édition de poche,
349 pages.


        Chitra Banerjee Divakaruni est née en 1957 à Calcutta mais a étudié aux Etats-Unis. Elle est aujourd'hui la présidente d'une association de défense des femmes du sud-est asiatique. Ce sujet est très présent dans ce livre (mais plus particulièrement dans un autre de ses livres, Mariage arrangé). Elle veut montrer le véritable statut de ces femmes indiennes, qu'elles soient aux Etats-Unis ou dans leur pays natal. Elle cherche à nous faire réfléchir à travers l'histoire de ses personnages. Le plus grand talent de cette auteure est de nous transporter au fur et à mesure des lignes, dans un autre monde. On rencontre également des mots en hindi à tous les paragraphes, et on trouve un répertoire de 15 pages de ces termes à la fin du livre. On trouve aussi pêle-mêle des recettes de cuisine ou les différentes vertus de telle ou telle épice. Le dépaysement est total. Mais ce qui est le plus marquant dans cette écriture, c'est qu'elle nous plonge au cœur des âmes et de leurs moindres frémissements, de peur ou d'angoisse.


        Ce livre, c'est l'histoire de Tilo, qui est maîtresse dans l'art des épices. Elle a reçu ce savoir de la « Première mère » sur une île secrète de sa terre natale, l'Inde. Elle possède ainsi le don de parler aux épices, de voir le passé et de soigner. On la voit officier dans une petite épicerie dans un quartier d'immigrés, à Oakland en Californie. Elle se penche sur les malheurs de ses clients, qu'ils soient du corps ou de l'esprit, sans qu'ils le sachent. Car c'est la mission dont elle est investie : rendre la vie meilleure à ses semblables sur cette terre si étrangère. Mais cette femme rebelle et au coeur trop généreux va peu à peu braver tous les interdits attachés à sa profession, comme celui rythmant le roman, qui lui défend de tomber amoureuse. Tilo va devoir choisir entre la découverte du monde auquel elle aspire, et la préservation de ses pouvoirs.


        Ce qui est le plus marquant dans ce livre, c'est un retour du passé, sous la forme de fragments de souvenirs qui s'insèrent dans la narration. Ce retour cyclique du temps et une caractéristique qui trouve son origine dans la mythologie et les religions indiennes. Le Brahmanisme et l'Hindouisme font apparaître une notion particulière de temps cosmique, à travers la théorie des âges du monde. Cette théorie affirme que la Création n'a pas eu lieu une fois pour toutes mais que l'univers passe par des phases alternées de création et de destruction. Cet «éternel retour» est condensé sous la forme de quatre âges d'une phase de création : tout d'abord un âge d'or où règnent le bonheur, la justice, la longévité, la prospérité. Puis vient un deuxième âge où les hommes commencent à travailler, à souffrir, à se préoccuper d'eux-mêmes. Lors du troisième âge apparaissent les maladies et les vices. Enfin, le quatrième âge où les Indiens pensent que nous sommes actuellement, est celui où tout va mal et se dégrade.

        Ce retour cyclique s'illustre dans la Maitresse des épices. D'une part, on peut dire que le personnage de Tilo, est comme "réincarné". Elle renaît sous une forme autre que celle de sa naissance. A propos de la structure on peut remarquer l'application de la théorie des âges. Le début nous narre la naissance et l'enfance de Tilo, sa vie avec sa famille, la prospérité que lui donnaient ses différents dons. Puis vient le temps de son apprentissage des épices, de son travail à l'épicerie. Et surtout découlant de la pratique des épices, on voit s'opérer une réflexion sur le monde, sur elle-même et les interdits qui lui sont imposés. Et enfin, la fin du livre nous montre les conséquences de son choix, symbolisées par un tremblement de terre qui détruit à moitié la ville.

Lucie, 2ème année Bib.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives