Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 19:08
moutonsauvage3.jpg
MURAKAMI Haruki
La Course au mouton sauvage
(Hitsuji o meguru bôken, 1982)
Traduit du japonais par Patrick de Vos,
Ed. Le Seuil, coll. « Points » (2002),
273 p.









L'auteur :

 haruki-murakami.jpg     
Murakami Haruki est né à Kobe en 1949.
        Il obtient un important succès dès son premier roman Écoute le chant du vent paru au Japon en 1972. Ce premier roman est aussi le premier tome de la Trilogie du rat (une trilogie en quatre tomes). Pinball (1980), La Course au mouton sauvage (1982) et Danse, Danse, Danse (1988) suivront.
        Il est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands écrivains japonais contemporains.







L'histoire :
      
Une sorte de "Monsieur tout le monde" qui travaille dans une agence de publicité estmoutonsauvage5.jpg
        Sur cette photo, il y a un mouton particulier avec une étoile sur le dos. Ce mouton aurait pris possession du "Maître", le rendant capable de créer cette gigantesque et puissante organisation d'extrême droite, puis l'aurait abandonné, le laissant au seuil de la mort.
        Le narrateur est contraint de partir à la recherche de ce mouton et doit, pour cela, retrouver un vieil ami à lui, le Rat, qui lui avait envoyé cette photographie.
        C'est ainsi que le narrateur se retrouve à Hokkaïdo, une île tout au nord du Japon.



Le réalisme magique :

        Au départ l'histoire se déroule de manière tout à fait logique, dans un cadre banal,moutonsauvage6-copie-1.jpg
        Le premier qui vient à l'esprit est sûrement le mouton. Véritable cristallisation du mal, il prend possession de l'esprit des gens et s'en sert pour réaliser ses propres desseins avant de les abandonner lorsqu'ils deviennent inutiles, les faisant devenir des "manques-moutons".
        On apprend au cours du récit que, dans les légendes du nord de la Chine et de la Mongolie, on considère qu'un mouton entrant dans le corps d'un homme serait une faveur des dieux et qu'"un mouton portant une étoile sur le dos s'était logé dans le corps de Genghis Khan", l'empereur de l'empire Mongol qui au XII-XIIIème siècle, fonda le plus grand empire contigu de tous les temps.
        Le récit n'est pas non plus avare en rencontres avec de nombreux personnages étranges, étonnants voire loufoques pour certains contacté par une très puissante organisation d'extrême droite pour avoir publié en couverture d'un journal d'entreprise une photographie représentant des moutons dans un paysage de montagne. celui de la vie quotidienne du narrateur. Pourtant, petit à petit, des éléments fantastiques apparaissent.
moutonsauvage7.jpg, et qui donnent lieu à des scènes non moins étonnantes.
        On peut parler de la "Girl-friend" du narrateur qui possède des "oreilles parfaites" et une sorte de sixième sens qui lui permet prédire l'avenir, ou du chauffeur qui connaît le numéro de téléphone de Dieu et avec qui le narrateur a des discussions plus ou moins philosophiques.
        On croisera aussi le Docteur ès moutons, l'Homme-mouton ou encore le très énigmatique "Rat", le grand ami du narrateur.
        Tous ces personnages ne possèdent ni noms, ni prénoms, juste des surnoms ce qui contribue à l'ambiance étrange du roman.

        L'auteur n'hésite pas non plus à interrompre la course au mouton sauvage afin de revenir sur des événements antérieurs afin de mieux relancer le récit.



Conclusion :

Flirtant entre fantastique et roman policier, La Course au mouton sauvage est un roman agréable à lire malgré quelques longueurs dans le récit. 

moutonsauvage8.gif

B. 2ème année BIB

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives