Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2008 7 03 /08 /août /2008 15:57



Arnon Grunberg
Le bonheur attrapé par un singe,
Traduit du néerlandais par Anita Concas
 Actes sud, 4 janvier 2008
150 pages


























Il est possible que vous pensiez à Kundera et à sa Plaisanterie ou à Albert Cohen et à sa Belle du seigneur à la lecture du dernier roman de Arnon Grunberg, sorti en 2008 en France, Le Bonheur attrapé par un singe. Rien d’étonnant puisque ces auteurs font preuve du même cynisme hilarant et en même temps d’un amour sincère pour leurs personnages plus humains qu’il n’y paraît au premier abord. Jean Baptiste Warnke, personnage central du Bonheur attrapé par un singe est la naïveté incarnée. Sa paisible vie de diplomate et de père de famille unie est bouleversée par sa rencontre et sa passion amoureuse avec une jeune Péruvienne.


La passion, c’est justement ce qui manquait à sa si lisse existence. Sa seule certitude : sa vie jusqu’alors n’a été qu’une méprise. Mais à ce moment-là de ce court et magnifique roman, la désillusion de Warnke n’est pas encore terminée…Tout occupé à sa passion, Warnke n’a pas voulu voir qu’il était manipulé, il a seulement voulu croire qu’il était désiré. L’histoire collective se mêle à son histoire personnelle pour lui enlever la seule chose qui comptait à présent pour lui. Sous couvert d’une histoire de terrorisme qui sert de prétexte, c’est une touchante histoire humaine que nous raconte Grunberg. De ses fantasmes enfouis, à la culpabilité qui le ronge, en passant par sa nouvelle vocation poétique, Warnke est plus que jamais un homme, un être de chair, de sang et d’émotions. Plus rien ne peut arrêter le processus de destruction qui le touche. On est troublé de se sentir à la fois si proche et si éloigné du personnage car si on assiste à l’éclosion de Warnke qui finit par exploser d’humanité, Grunberg nous maintient tout de même toujours à une certaine distance de lui. Cette difficulté à se prononcer sur le personnage accentue le coup de théâtre final.

Chloé, BIB 2A


Fiche Arnon GRUNBERG sur le site de la librairie Compagnie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives