Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 21:59
« Ce livre n’est pas un roman bien qu’il raconte une histoire… »



Le ton est donné pour cette rencontre autour de deux auteurs iconoclastes, Frédéric Léal et Orion Scohy dans le cadre du festival Ritournelles. Dès l’arrivée dans la Galerie Bordelaise, lieu où se côtoient l’ancien et le moderne, les mots s’invitent. Regardez sous vos pieds, vous marchez peut-être sur un texte de Frédéric Léal.


Cependant, ceci n’est qu’une mise en bouche. Levez les yeux et vous découvrirez la suite sur les baies vitrées du Concept-store Michard Ardillier, une boutique de chaussures :




« À celui qui solutionnera ce merdier, le stock de chaussures ! »

Exemple de petite phrase parmi toutes celles qui rythment le texte original de Frédéric Léal, celui-ci ne sera visible que jusqu’à la fin de Ritournelles, alors courez vite le voir (sans vous casser une jambe tout de même !..)

Frédéric Léal aime à jouer avec les mots et leur typographie, avec une facilité presque déconcertante. À la fois texte, dialogue, phrase coup de point, simple apostrophe ou bulle de BD, ses phrases se font écho ou s’entrechoquent. Au travers de cette création Léal s’adresse, en fait, à M. Le Maire au sujet du problème de la rénovation de la Galerie Bordelaise remise à l’entière charge des commerçants du lieu.


Délibérément provocateur, le texte se lit comme on vit, avec des ruptures, des onomatopées, des citations, et surtout beaucoup d’humour. On ne fait pas que lire, on entend, on est projeté au cœur de la scène, avec des mots qui fusent de tous les côtés. Ses phrases cultes se répètent à l’envi, telles des répliques de film.




C’est dans cette ambiance, que s’est tenue vendredi dernier (le 18 octobre) une rencontre autour de Fred Léal (La Porte ‘verte – P.O.L) et d’Orion Scohy (Norma Ramòn – P.O.L). Entre lectures — notamment d’un extrait du livre d’Orion Scohy — et discussions autour du texte de la vitrine, la rencontre s’est étalée sur près d'une heure et a été suivie d’un petit apéritif. Convivialité et simplicité étaient au rendez-vous grâce à la sympathie des organisatrices et des auteurs présents.


Claire Peraud et Marie Bouvet
, Année spéciale Edition-Librairie.

Programme de RITOURNELLES

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire et Anne - dans EVENEMENTS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives