Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 07:55
Stéphane Nicolet est né à Dijon en 1973. Il est autodidacte en matière de peinture et c’est au cours des années 1997 et 1998 qu’il rencontre des enfants handicapés dans une institution où il anime des ateliers d’arts plastiques. Cette rencontre va être une véritable révélation et c’est à ce moment qu’il décide de se tourner vers l’illustration jeunesse. Peu de temps après, il rencontre l’auteur Jean-Luc Lucciani avec qui il participera à de nombreux ouvrages. Il illustre depuis des romans destinés à la jeunesse pour les éditions Rouge Safran à Marseille.










Bibliographie :

L'Amphore à la mer, de Anne-Marie Abitan, éditions Rouge Safran, 2007
Panique chez les lève-tôt, de Marie Mélisou, éditions du Griffon Bleu, 2007
Ce matin-là, Anibal, le perroquet de Luis, chante haut et fort..., de Henri Lopez, éditions Rouge Safran, 2007
J'ai effacé la maîtresse, de Sophie Rigal-Goulard, éditions Rouge Safran, 2006 (prix livre mon ami 2007)
Les traces sauvages de l'estelas, de Michel Cosem, éditions Rouge Safran, 2006
J'ai effacé la maîtresse, de Sophie Rigal-Goulard, éditions Rouge Safran, 2005
Aix et terreur !, auteur : Joël Rumello, éditions Rouge Safran, 2005
Lisa et le bobo sucré, auteur : Karine Marchand, éditions Rouge Safran, 2003

Si vous le souhaitez vous pouvez consulter le site Internet de Stéphane Nicolet où vous retrouverez de nombreuses illustrations supplémentaires, des photographies, des meubles pour enfants et son actualité. Site web :
http://www.afondecale.com



Entretien réalisé avec Stéphane Nicolet en Octobre 2008 à la librairie La Colline aux Livres à Bergerac.

Bonjour Stephane Nicolet, tout d'abord parle-nous un peu de toi ?
J’ai 35 ans, je suis papa et plutôt culturellement actif. 

Quelle est ta formation initiale ?
Au départ je suis ingénieur maître en agroalimentaire.
 
Sur quoi travailles-tu en ce moment ?

Je travaille actuellement sur l’illustration de deux polars destinés à la jeunesse (une commande du salon du polar de Montigny les Cormeilles dans le 95).

Quelles sont les différentes techniques que tu utilises, et quelles en sont les spécificités ?

Je travaille énormément avec l’aquarelle, l’acrylique, l’ordinateur, l’encre, la photographie....
Un peu de tout selon la commande en fait. Mes préférées sont l'acrylique pour sa souplesse d'utilisation et sa polyvalence, la photo et l'ordinateur pour l'infinité des possibilités qu’ils offrent.
Je mets toujours beaucoup de temps pour décider quelles techniques je vais utiliser avant de commencer.

Participes-tu à des salons, des expositions, des ateliers ?
Oui, je participe beaucoup à ces événements, cela me permet de rencontrer des personnes intéressantes, de prendre des contacts professionnels et j’aime énormément travailler avec les enfants lors d’ateliers en classe.



Travailles-tu essentiellement pour les adultes ou pour les enfants ?
Essentiellement pour les enfants.
 
Quelles sont tes influences et que t'ont-elles apporté ?
Beaucoup, beaucoup d’illustrateurs m’ont influencé.... j'essaye de recopier ce qui me plaît, en général ça rate, mais de ce ratage je retire des éléments que je greffe son mon propre dessin.

Lorsque tu travailles sur l'illustration d'un livre, comment se passe le partenariat avec l'auteur ? est-ce toujours un travail de commande ? ou démarches-tu les éditeurs ?
Pour l'instant je ne fais que de la commande car je n'assume pas assez mon travail personnel pour le présenter aux éditeurs (qui ne sont pas tous tendres). Je ne rencontre en général jamais les auteurs, sauf après la parution sur les salons, et je trouve que c'est très bien comme ça !

 
Au niveau des droits d'auteurs, comment cela fonctionne-t-il pour un illustrateur ?
Normalement l’illustrateur partage les droits avec l'auteur et reçoit quelquefois des avances sur les droits d'auteurs ou même un cachet. Parfois même certains éditeurs ne payent jamais !
En fait ce n'est jamais la même chose. A lui de défendre ses droits.


Quels éditeurs affectionnes-tu plus particulièrement pour leur travail éditorial ?
J'aime beaucoup « Points de suspension » qui a une production originale mais quand même accessible par le public qu'elle vise. Certains éditeurs ont également une production dont les univers graphiques me plaisent énormément mais je trouve que ce n'est pas "lisible" pour les enfants.
J’aime bien aussi les choix de la « Compagnie Créative », de « Picquier » et aussi de « Thierry Magnier »... en fait je suis assez bon public!

 
Quels sont tes projets ?
J’aimerais réaliser un projet personnel (pas une commande quoi !!) dont je sois fier et le faire éditer !



Merci Stéphane Nicolet, à bientôt !

Emma, Licence pro Librairie

Partager cet article

Repost 0
Published by Emma - dans Entretiens
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives