Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 19:00



Tim POWERS,
 Les Voies d'Anubis
(The Anubis Gates, 1983)
J'ai lu/SF,  03/07/2003

(1ère édition française : J'ai lu/SF, 1986)

 


























                                                            

 

Brendan Doyle, jeune professeur californien de littérature anglaise, ne pouvait refuser l'invitation du milliardaire, J. Cochran Darrow, qui le conviait à Londres pour donner une conférence sur Samuel Taylor Coleridge. Seulement, Doyle était loin de s'imaginer que le mystérieux Darrow, passionné de littérature et de phénomènes paranormaux, lui proposerait aussi de voyager dans le temps jusqu'en 1810 pour rencontrer Coleridge en compagnie d'autres "invités temporels" , et satisfaire ainsi ses intentions maléfiques. Pris au piège d'une brèche temporelle, Doyle commence alors son aventure sur les voies d'Anubis.

Des bas-fonds de Londres en 1810 où se côtoient mendiants, poètes, sorciers et loup-garou puis en 1685, jusqu'à l'Egypte de 1811 où des adeptes d'une société secrète vénèrent encore le dieu  Anubis, Doyle parviendra-t-il à rencontrer William Ashbless, obscur poète du 19ème siècle, dont il tente désespérément d'écrire la biographie?

L'histoire de Brendan Doyle sort véritablement des sentiers battus. En alliant science-fiction et littérature anglaise, Tim Powers décrit les époques avec un talent remarquable (le Londres du 19ème siècle ne peut que rappeler celui de Dickens). Les thèmes surprenants au départ  par leur diversité et leur originalité, la poésie, les faux-monnayeurs, la magie noire, le culte des anciens dieux, les complots anti-britanniques, Lord Byron et le voyage dans le temps...cohabitent parfaitement. Par moments, on pense à Philip K. Dick, qui était ami de Powers, dans les évocations des différentes réalités temporelles, avec l'aspect historique en plus. Le personnage de William Ashbless, poête complêtement fictif du 19ème siècle, inventé par Tim Powers et ses deux complices; James P. Blaylock et K. W. Jeter, et qui joue ici un rôle important, apparaît également dans certains autres romans de ces deux derniers. Les Voies d'Anubis vous entraînent dans une aventure temporelle magnifiquement écrite, parsemée d'anachronismes volontaires et de références à la littérature anglaise, jusqu'à une fin impressionnante et un dernier paradoxe temporel sans précédent dans les histoire de ce genre.

Ce roman considéré, à juste titre, comme l'un des romans fondateurs du genre steampunk (science-fiction écrite de nos jours mais qui se déroule au 19ème siècle) fut le premier de Tim Powers à paraître en France et a remporté les prix Memorial Philip K. Dick en 1983 et  Apollo en 1986. 

 

François Giraud
, 1ère année Edition-librairie

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans science-fiction
commenter cet article

commentaires

Nicolas 10/07/2009 17:31

Très bon roman riche en paradoxe spatio-temporels, avec une réelle ambiance, bien écrit. Pas besoin d'être un grand fan de SF pour apprécier ce roman.

Recherche

Archives