Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 00:14





Hubert HADDAD
Palestine
Zulma
2007




































QUELQUES MOTS SUR L’AUTEUR



Hubert Haddad est né à Tunis en 1947 d’un père tunisien et d’une mère algérienne. Son éditeur le présente comme un écrivain engagé qui n’a rien oublié de ses origines judéo-berbères. Il a touché à toutes les formes de l’écriture : le roman et les recueils de nouvelles, les essais, le théâtre et la poésie. D’ailleurs, on retrouve une empreinte de poésie dans chacun de ses romans.

Palestine a reçu le Prix des Cinq Continents de la Francophonie cette année ; le jury l’a présenté comme étant « une fable politique en français, qui parle l’arabe et l’hébreu, où l’écriture lyrique se mêle au sens aigu du réel ».









RÉSUMÉ

Le roman raconte l’histoire de Cham, un jeune militaire israélien qui vient de recevoir une permission de trois semaines. Il effectue une dernière ronde avec son adjudant le long de la frontière israélo-palestinienne quand ils sont pris dans une embuscade palestinienne. L’adjudant se fait tuer et Cham, blessé, est pris en otage. Il s’agit d’un commando terroriste « amateur », les hommes sont mal organisés. Personne ne réclame Cham car il est censé être en permission et les terroristes ne savent rien de lui parce qu’il s’est fait voler son portefeuille la veille avec tous ses papiers d’identité. Le commando décide donc de l’enterrer vivant pour le faire disparaître. Cham croit alors mourir quand il est sauvé par un vieux ferrailleur palestinien qui le prend pour un l’un des siens, un Palestinien.

Cham, devenu amnésique, est ensuite recueilli par la veuve Asmahane, une vieille femme aveugle dont le fils a été tué et qui vit seule avec sa fille anorexique, Falastín.

Falastín donne le nom de son frère à Cham car celui-ci lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Cham l’Israélien devient Nessim le Palestinien.
 
Le nouveau Nessim découvre alors un pays mutilé, un peuple opprimé et des vies ravagées. Poussé par Falastín, sa « sœur », avec qui il entretient une relation amoureuse, il entre dans un réseau terroriste. On le munit d’une ceinture d’explosifs, on lui donne les papiers d’un Israélien appelé Cham auquel il ressemble étrangement, et on l’envoie en Israël afin qu’il accomplisse sa mission.



 LES THÈMES ABORDÉS ET LE STYLE DE L’AUTEUR

 
Les différents sujets abordés dans Palestine sont : l’identité, la guerre et le terrorisme (violence, lpeuples opprimés).

Identité : Cham est ballotté d’une identité à une autre. Soldat israélien, il devient fils d’une veuve palestinienne, puis garçon anéanti par toute la douleur que les occupants font subir à son nouveau peuple, il évolue et se laisse entraîner pour devenir un terroriste et faire aux Israéliens ce qui le révolte en Palestine : des tas de morts innocents.

Guerre et terrorisme : Hubert Haddad décrit beaucoup de villes détruites par les bombes, la violence des militaires et les attentats suicides. De plus, on croise beaucoup de personnages dans Palestine. Chacun d’eux a son idée du conflit israélo-palestinien, chacun en fait part aux autres mais il semble que les thèses extrémistes sortent victorieuses des débats.

Palestine est également une réécriture de la tragédie d’Antigone (de Sophocle) puisque Falastín entretient une relation quasi incestueuse avec son frère Nessim.

Le style de Hubert Haddad est très poétique. Il fait beaucoup de descriptions, le vocabulaire qu’il utilise est précis et rend parfaitement compte de l’atrocité des scènes qu’il détaille.

 ANALYSE ET AVIS


Palestine est un roman qui est construit comme un miroir. Hubert Haddad fait basculer à plusieurs reprises la vie du héros.

C’est un livre déboussolant car on passe d’un côté puis de l’autre de la frontière israélo-palestinienne et il est impossible, après la lecture de ce roman de dire que tel ou tel côté est meilleur que l’autre parce qu’il y a des morts et de la misère des deux côtés, des pacifistes et des fanatiques d’un côté comme de l’autre.

J’ai beaucoup aimé Palestine car c’est un texte puissant qui fonctionne comme un ressort de pendule, c’est un coup de maître de Hubert Haddad. Il donne l’impression qu’à chaque action, à chaque événement du récit, on arme un ressort ; plus l’on progresse dans le roman et plus la pression exercée sur ce ressort est forte. C’est un coup de maître 

De plus, le style de Hubert Haddad rend aisée et agréable la lecture, il mêle des passages très engagés où chaque personnage expose ses opinions – aussi abominables soient-elles – à des descriptions de paysages magnifiques et de villes ravagées. C’est un roman puissant et émouvant tant par sa beauté que par son engagement, un régal.

EXTRAITS

Les thèses des terroristes sont très violentes [p.91] :
« L’idée, c’est de se faire éclater dans un bus ou dans un marché, poursuit Omar. Je sais où trouver les ceintures d’explosifs. Il ne faut pas regretter cette vie d’opprimé. Plus tu fais de morts chez les sionistes, plus tu montes vite au paradis : c’est comme un carburant »

Extrait de la rencontre de Nessim ou « nouveau Cham » avec le réparateur de machines à coudre qui lui explique sa mission [p.148] :
« Une fois la porte close, grille condamnée en sus, [le réparateur] l’entraîne dans l’atelier. Il enfile aussitôt des gants de chirurgien et demande à son visiteur de se mettre en chemise. [Le réparateur] sort une toile cirée sommairement pliée d’où manque s’échapper une gaine de plastique opalescente serrant un chapelet de bâtons verdâtres hérissés de fils électriques.
_ Aucun risque sans allumeur ! dit-il en rattrapant la ceinture d’explosifs. Je vais l’installer tout de suite. Et méfie-toi, tu es bien trop typé arabe ! Évite les patrouilles, certaines sont équipées de détecteurs électroniques au polymère. Dans tous les cas, actionne au plus tôt le détonateur et tâche de faire un beau massacre. Que la paix te vienne ! »


SOURCES


Site de l’éditeur de Hubert Haddad,  Zulma

 www.bibliobs.nouvelobs.com

Sandrine, 2ème année Bibliothèques

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives