Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 19:22













TAKADA Yuzo,
Booking Life
,
2007 Edition Pika, collection Seinen
Japon, 2003 Edition Kodansha





 











Yuzo Takada est né en 1963. Parallèlement à ses études en littérature japonaise, il se consacre au manga par l'intermédiaire du club de son université et en devenant l'assistant du mangaka Hosono Fujihiko. Sa carrière de mangaka décolle réellement en 1987 avec 3X3 Eyes, série publiée en 40 tomes inspirée de légendes asiatiques (finie en 2002) puis avec Genzo le marionnettiste (1998-2004). Ses œuvres sont ancrées dans l'action et le fantastique. Booking Life s'en démarque par son thème et son réalisme.
 
Ce manga aborde en deux tomes le sujet délicat du don d'organes à travers le travail méconnu des coordinateurs de transplantation. Kentaro Kuzumi, victime d'une agression, se retrouve en soins intensifs où il rencontre Kirin. Atteinte d'une myocardiopathie dilatée, malformation du cœur, sa vie est suspendue à l'attente d'une greffe. Immunologiquement compatible avec Kirin, Kuzumi, touché, décide de devenir coordinateur.
 
L'enthousiasme premier du héros, dénué de la moindre connaissance des qualités nécessaires à ce métier et du milieu médical, permet au lecteur de se heurter directement aux problèmes rencontrés par le coordinateur. Relais entre donneur, famille et receveur, il a notamment la mission difficile d'éclairer la famille sur le don d'organes lors d'un décès pour l'aider à faire un choix. Ce travail nécessite une énorme humanité avec en fond une course contre le temps.


 
En plus de la trame principale, le récit est émaillé d'autres personnages qui approfondissent le sujet d'un point de vue médical mais aussi émotionnel : le rejet d'une greffe, les traitements en attendant un donneur et post-opératoires, la résignation, l'attente, l'espoir, la colère ainsi que les tensions au sein d'une famille où se côtoient donneurs potentiels et receveurs.
 
L'auteur prend soin d'éviter un discours trop didactique et de noyer le lecteur sous les statistiques. Il met en scène l'organisme de coordination et aborde le système d'attribution des organes par l'intermédiaire de ses personnages. L'intégration entre les chapitres et en fin de tome d'articles relatifs au don d'organes constitue une bonne initiative pour creuser le sujet.



Concernant le dessin, certains personnages ont été moins travaillés que d'autres mais on reconnaît la pâte de Takada Yuzo avec son trait particulier et assez épais, dans un style qui pourra apparaître vieillot pour certains mais éloigné du formatage graphique actuel de nombreux mangakas et qui aurait desservi le propos.
 
Si on peut regretter que l'absurde de certaines situations côtoie parfois l'extrême réalisme, ce qui peut faire perdre en crédibilité, il permet néanmoins de conserver un ton plus léger. En effet, Booking Life se veut résolument optimiste mais honnête en traitant ce sujet sans tomber dans le larmoyant et le happy-end. Ce manga est une réelle incitation au don d'organes et engage à prendre sa carte de donneur ou tout au moins à entamer une réflexion sur notre positionnement par rapport à cette démarche.

 
Claire Guillou, AS Edition Librairie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives