Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 22:30





Jean-François PAROT,
L'énigme des Blancs-Manteaux
,
Jean-Claude Lattès, 2000,
réédition 10/18,
collection Grands Détectives

















Biographie

Jean-François Parot est né en juin 1946 à Paris. Détenteur d'une licence de lettres et d'une maîtrise d'histoire, il se lance dans la diplomatie. Il est actuellement ambassadeur en Guinée-Bissau. Malgré le succès florissant de sa saga sur le commissaire Nicolas Le Floch, Jean-François Parot fait ses débuts dans l'écriture avec une étude de trois quartiers parisiens au XVIIIe siècle : Les Structures sociales des quartiers de Grève, Saint-Avoye et Saint-Antoine entre 1780 et 1785, dans les années 1970. Ce spécialiste du Paris du XVIIIe siècle ne commence l'écriture des aventures de Nicolas Le Floch que lors de son poste de conseiller d'ambassade à Sofia en Bulgarie (1994-1999). Le premier livre, L'énigme des Blancs-Manteaux, est publié en 2000 aux éditions Jean-Claude Lattès. Le succès de la série est tel que son sixième ouvrage a remporté le Prix de l'Académie de Bretagne 2006 et le Prix du Lion's club 2007. Ses romans font d'ailleurs l'objet de traductions en anglais, en espagnol, en italien et en russe, ainsi que d'une adaptation télévisée par Hugues Pagan.

Bibliographie

-L'énigme des Blancs-Manteaux
-L'homme au ventre de plomb
-Le fantôme de la rue Royale
-L'affaire Nicolas Le Floch
-Le crime de l'hôtel Saint-Florentin
-Le sang des farines
-Le cadavre anglais


Résumé

Le jeune Breton Nicolas Le Floch est envoyé auprès de Monsieur de Sartine, lieutenant général de police de Louis XV, par son parrain, le marquis de Ranreuil. Le lieutenant général de police lui confie la mission d'enquêter sur un autre policier, le commissaire Lardin. Pour cela, il bénéfice de l'aide de l'inspecteur Bourdeau qui lui apprend son métier, ainsi que de celle du bourreau Sanson. A eux trois ils ne seront pas de trop pour démêler l'écheveau de cette affaire plus complexe que ce qu'elle laissait entrevoir au premier abord.

On assiste ici à la naissance d'un « nouveau Maigret » comme le dit si bien Evelyne Lever dans Madame Figaro.


Jean-François Parot plonge le lecteur dans le Paris de Louis XV avec tout le brio que lui permet sa formation d'historien. Son souci du détail pourrait presque nous faire oublier qu'il s'agit de fiction.   En arrière-fond de l'intrigue policière, l'auteur fait apparaître un Paris aujourd'hui éteint et cependant si vivant sous sa plume. La fiction est complètement imbriquée dans l'actualité du XVIIIe siècle. On découvre non seulement l'organisation de la société de Louis XV, le fonctionnement de la police et des procédures judiciaires, mais encore des détails plus infimes sur lesquels peu de gens se posent de questions. Comme le fonctionnement de la « poste ». Ou encore des recettes de cuisine, qui contiennent tant de détails que certains gourmets n'auront sans doute pas pu résister à la tentation d'en essayer quelques-unes.



Astrid Clément-Bollée, A.S. Ed-Lib.

Partager cet article

Repost 0
Published by Astrid - dans polar - thriller
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives