Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 22:34










Samuel STENTO
Pourquoi pas ?

Nombre de pages : 72 pages couleurs
Format : 18 x 20 à la française
Couverture : souple avec rabats
Prix : 16 euros
ISBN : 978-2-9519498-3-6












L’auteur




Originaire de Montpellier, il suit d’abord des études à La Cambre en Belgique, il s’inscrit à l’Ecole Européenne supérieure de l’image d'Angoulême où il fait partie de la Promotion Clafoutis du nom de la revue publiée par Guillaume Trouillard fondateur des éditions de La Cerise. Enfin, Samuel Stento a suivi des cours de journalisme en Italie pendant environ un an. Aujourd’hui il dessine et expose en Belgique mais il est également sculpteur et écrivain !





Le livre


Pourquoi l’enfant perd-il ses dents ? Pour éviter de se faire réduire en compote par la petite souris. Vous ne le saviez pas ? Cela semble pourtant évident lorsqu'on lit la démonstration haute en couleur de Samuel Stento. En effet, questions étranges et réponses saugrenues sont l'essence de ce livre. Il ne s'agit pas d'une encyclopédie mais plutôt d'une exploration de notre imagination. Sa mythologie est étrange mais ses questions sont existentielles : "Pourquoi le Père Noël est-il rouge ?", "Pourquoi éradiquer la faim dans le  monde ?" ou encore surprenantes et drôles : "Pourquoi les rhinocéros ont ils peur du noir ?"

Les illustrations et les collages sont tout simplement superbes, la mise en page et les textes sont pleins de malice.


Ce livre n'a pas de genre, il oscille constamment entre conte et démonstration scientifique de faits avérés. L'écriture est simple, drôle, dynamique et poétique. Il existe un fil conducteur du livre, chaque dessin possède une légende qui annonce la question suivante.

Ce livre et à lire et surtout à relire pour en découvrir les détails cachés . . .



Margaux, 1ère année Éd.-Lib.


Lien


Le blog de Samuel Stento : http://stento.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by Margaux - dans bande dessinée
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives