Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 21:30








DUONG Thu Hong,
Itinéraire d'enfance
,
Sabine Wespieser éditeur
, 2007
Livre de poche, janvier 2009




















Biographie de l’auteur

Né en 1947 d'une mère institutrice et d'un père ingénieur en téléphonie mobile, Duong Thu Hong a reçu une éducation stricte. Pendant la guerre du Vietnam, elle s'engage dans une troupe d'artistes qui se produit pour l'armée sur le front le plus bombardé du Vietnam. Elle dirige ensuite une brigade de jeunesse communiste et vante, dans la presse, les mérites de la Révolution. Mais son combat pour la démocratie lui attire les foudres du parti ; en 1990, elle est emprisonnée sans procès ; libérée sept mois plus tard, elle vit alors sous résidence surveillée et ses œuvres sont interdites de publication. Duong Thu Hong est exilée depuis 2006 en France où elle a été traduite à partir des années 1990. Itinéraire d'enfance, qui est paru en 1985 au Vietnam, est publié en 2007 aux éditions Sabine Wespiser éditeur.

Itinéraire d’enfance

Bê est une jeune fille d'une douzaine d'années, intrépide, vive et débrouillarde ; elle vit une vie paisible dans une petite ville du Vietnam des années cinquante. Fille d'une professeure et d'un militaire en garnison sur la frontière nord du pays, Bê est une élève sérieuse et volontaire. Un jour elle est le témoin du comportement peu éthique de son professeur de gymnastique ; suit alors une série d'incidents et un combat entêté et naïf pour dénoncer l'injustice et défendre la vérité. Bê est alors exclue de son école ; devant l'impossibilité de poursuivre ses études, elle décide d'entreprendre un long voyage pour rejoindre son père. Elle part avec Loan Graine-de-Jacquier, sa plus proche amie ; le périple des deux camarades est rythmé par des mésaventures, des rencontres enrichissantes, la découverte d'autres modes de vie comme celui des montagnes. Les deux jeunes filles goûteront aux mets locaux et s'abreuveront des paroles pleines de sagesse des anciens comme : « La tristesse ne se mesure pas et les catastrophes ne s'annoncent jamais » ou « Le mal suit le bien comme l'ombre suit la lumière ». Après avoir chassé le tigre, rencontré un lépreux errant, porté secours à un village en proie à une épidémie, Bê finit par retrouver son père.

Lucie, 2ème année Bib.-Méd.

Liens

Site Sabine Wespieser





Article de Soline sur Terre des oublis ; histoire du Vietnam et de sa littérature.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives