Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 21:22







BLUTCH,
Le Petit Christian
,
L’Association,
col. « Ciboulettte », 2008
Grand prix de la ville d’Angoulême 2009













L’auteur


Blutch, Christian Hincker de son vrai nom, est né le 27 décembre 1967 à Strasbourg ;  c'est un auteur emblématique dans le paysage de la bande dessinée française.

À la suite de ses études aux Arts Décoratifs de sa ville natale, il est publié dans des journaux tels que Fluide Glacial et Charlie Hebdo (où le Tome 2 de la bande dessinée Le Petit Christian1 paraîtra avant sa publication en album).

Blutch publie chez Futuropolis, Cornélius,  et l’Association qui sont des maisons d’édition spécialisées en bande dessinée connues pour adopter une grande liberté de ton, de trait, de format (chose qui n’est pas forcément systématique dans le milieu de la BD puisque de nombreux éditeurs fonctionnent encore avec des formats dits classiques, un nombre de cases et de pages préétabli et imposé aux auteurs.) ; elles s’inscrivent dans l’édition de bande dessinée alternative, dite d’auteur.

Blutch a également été récompensé par des prix : il reçoit le prix de la ville de Genève pour la bande dessinée en 2002 pour Vitesse Moderne, et  le Grand Prix de la ville d’Angoulême en 2009 pour Le Petit Christian 2.

Ce que l’on peut apprécier chez lui est qur c'est un auteur très éclectique et qu’il n’est pas figé dans un style , ses œuvres peuvent être très légères, insouciantes (Le Petit Christian 1 et 2) ou plus noires (La Beauté2, court métrage extrait du film d’animation Peur(s) du noir).



L’œuvre

Le Petit Christian, publié à L’Association dans la collection « Ciboulette », regroupe plusieurs historiettes ou anecdotes de la vie de Blutch quand il avait une dizaine d’années ; il y est question de l’école, des vacances chez les grands parents à la frontière avec l’Allemagne, des héros de son enfance (Mickey, les personnages de Pif Gadget, Steeve McQueen dit « Stivemacouine » ), il y raconte ses souvenirs, ses bêtises et ses problèmes avec les adultes qui disent toujours non à tout surtout quand il s’agit d’aller jouer dehors quand il pleut parce que l’on risque de salir ses vêtements.

Dans Le Petit Christian 2 publié 10 ans plus tard,
ouvrage en couleur (alors que le premier était en noir et blanc), Christian a grandi, puisqu’il entre en sixième au collège de Strasbourg, vit ses premiers émois amoureux avec Catie Borie la fille d’amis de ses parents avec qui il passe les vacances d’été. Il narre sa vie au collège, loin de Catie Borie qui vit dans les Pyrénées d’où elle lui écrit des lettres que « Stivemacouine » décrypte afin de lui démontrer que la fameuse Catie ne partage pas son amour.

Cette bande dessinée au ton humoristique, touchant et nostalgique, est un hymne à l’insouciance de l’enfance.



Céline, BIB 2A

1. La Beauté, Futuropolis, 2008
 2. Le Petit Christian, L’Association, coll. « Ciboulette », 1998


A Lire, à voir

Peur(s) du noir, sorti le 13 février 2008 , distribué par Diaphana Films
Vitesse moderne, Dupuis, coll. « Aire Libre », 2002.
Mademoiselle Sunnymoon, Audie, coll. « Fluide Glacial », 1993

Partager cet article

Repost 0
Published by Céline - dans bande dessinée
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives