Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 19:30










Jed RUBENFELD
L’interprétation des meurtres
, 2007
éd. du Panama, 2007,
Pocket, avril 2009.


















Jed Rubenfeld a fait ses études à Princeton où il a soutenue une thèse sur Freud. L’interprétation des meurtres et son unique roman pour le moment.


En 1909, le docteur Freud va venir aux Etats-Unis, accompagné de ses confrères Jung et Ferenczi pour faire des conférences et partager leurs connaissances. Ce sera son seul et unique voyage aux Etats-Unis. Dans le roman, il est accueilli par le docteur Younger qui va lui servir de guide. Ce dernier exerce la psychanalyse et est très impressionné par les travaux de Freud et par le personnage en lui-même.

« Il n'y a point de mystère au bonheur. Les malheureux se ressemblent tous. » Voici  comment Jed Rubenfeld nous ouvre les portes de son premier roman.

Lors de l’arrivée de Freud à New-York, un étrange meurtre a eu lieu, dans un quartier chic puis une seconde agression va avoir lieu. La jeune fille agressée va perdre la voix et se retrouver atteinte d’une amnésie partielle. La police va donc demander au docteur Younger et  au docteur Freud de faire une psychanalyse à la jeune Nora Acton. Younger va donc essayer de comprendre ce qui est arrivé à Nora avec l’aide précieuse de Freud qui va le conduire vers de nouvelles pistes Mais le traitement s’avère difficile car Nora est très sceptique quant à la qualité de ce genre de traitement et elle va avoir de nombreuses réticences. De péripéties en péripéties, de nouveaux détails viennent s’ajouter à l’enquête ; la police, le docteur Younger et le docteur Freud vont donc travailler main dans la main pour comprendre et démasquer le meurtrier.

L’interprétation des meurtres est plus qu’un livre policier. C’est un mélange réussi de suspense, de psychanalyse, et d’énigmes farfelues. L’auteur a su élaborer une intrigue qui ne cesse de faire rebondir l’enquête et nous pousse à tourner les pages. Freud joue un rôle très important dans le livre, et le fait qu’il mène l’enquête offre une nouvelle forme originale au roman policier, loin des mares de sang et des meurtriers excentriques, même si une agression à caractère sexuel a eu lieu sur la jeune Nora. Mais que serait un livre avec Freud comme personnage principal sans une mise en pratique des théories sexuelles et du complexe d’Œdipe ?

Maude, 1ère année Édition/Librairie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dasola 27/10/2009 17:21


Bonjour, j'ai bien apprécié la lecture de ce roman un peu complexe ou au bout du compte, Freud joue un très petit rôle. J'avais préféré l'Aliéniste. Bonne soirée.


Recherche

Archives