Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 19:30












Stieg LARSSON
Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
traduit du suédois
par Lena Grumbach et Marc de Gouvenain,
Actes Sud, 2006.














Quel est le point commun entre la Suède, un livre, un écrivain mort et l’été ?.
..
L’été ne peut se passer sans la lecture d’un bon thriller et, tant qu’à faire, le thriller le plus en vogue de ces dernières années écrit par un Suédois décédé avant de connaître un succès fulgurant… Millénium écrit par Stieg Larsson.


Biographie de Stieg Larsson

Voir l'article de Sandrine

Le roman

Elle s’appelle Harriet Vanger, elle a disparu à l’âge de 16 ans, il y a 37 ans, et est certainement morte.

Il s’appelle Henrik Vanger, il est l’oncle d’Harriet mais aussi le dirigeant du groupe Vanger, un empire industriel suédois sur le déclin, et a passé plus de la moitié de sa vie à chercher sa nièce.

Il s’appelle Mickael Blomkvist, il est journaliste économique, dirigeant, actionnaire et employé du journal Millénium. Il vient d’être condamné dans une affaire de diffamation et a perdu toute sa crédibilité.

Elle s’appelle Lisbeth Salander, elle est considérée comme psychologiquement instable et, dans l’ombre, est l’une des plus talentueuses enquêtrices de Suède.

Lorsque Mickael Blomkvist est engagé par Henrik Vanger pour chercher une dernière fois ce qui est arrivé à Harriet Vanger, il est loin d’imaginer ce qui l’attend. Secondé de Lisbeth Salander, il va découvrir une vérité effroyable cachée dans les scandales d’une famille qui se déteste…

Stieg Larsson nous entraîne dans le huis clos d’une île, au cœur d’une enquête où haine, secret et folie sont les clés d’une disparition mystérieuse. Tous les ingrédients du thriller sont réunis : suspense insoutenable, rebondissements de dernière minute, personnalité monstrueuse insoupçonnée et dénouement inenvisageable. En parallèle, Stieg Larsson nous présente la personnalité et la psychologie de Mickael Blomkvist et de Lisbeth Salander. Exit Poirot, Maigret ou Miss Marple ; nos enquêteurs aiment l’argent, le sexe et la technologie, ils ont un côté rebelle, n’hésitent pas à frapper et sont rongés par la vengeance : un vrai cocktail explosif !

Bien sûr ce n’est pas de la grande littérature et les impressions de « déjà vu » sont nombreuses (pour ceux qui ont lu beaucoup de policiers) mais on ne peut pas passer à côté de ce phénomène sans être totalement emballé. Une lecture d’été très agréable !


Julie, Bib.-Méd.- Pat.

Suite de la trilogie



La fille qui rêvait d’une allumette et d’un bidon d’essence
, publié par Actes Sud en 2006 : voir l'article de Sandrine







La Reine dans le palais des courants d’airs
, publié par Actes Sud en 2007








Adaptation cinématographiqu
e




Voir  www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=140296.html





Polar scandinave



Camilla Läckberg, La Princesse des glaces, article de Valentin



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Luna 24/03/2011 19:10


J'aime beaucoup l'univers de Stieg Larsson et tout particulière dans "les hommes qui n'aimaient pas les femmes". Je crois bien que c'est mon livre préféré de la trilogie de "Millénium". C'est
inquiètant, étrange, mais crédible...

Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur ce livre sur mon blog !


Joli article, je reviendrais ;)

Bonne continuation !!


Julie 18/09/2009 21:56

Personellement je n'ai pas vu le film et, d'après ce que j'ai pu entendre autour de moi, les avis sont très partagés donc ce n'est pas une grande réussite...
Par contre j'ai lu la trilogie entière et les deux derniers tomes m'ont particulièrement déçu : histoire lente, situations peu crédibles, personnages stéréotypés... L'auteur aurait du s'en tenir à un seul livre. En même temps, j'ai lu qu'il voulait en faire une longue série de 10 tomes : la vie en a déçidée autrement et c'est bien dommage car on finit le troisième livre en se disant que rien n'est terminé vraiment.

Sébastien Almira 17/09/2009 22:25

N'étant pas un adepte de polars, j'ai mis longtemps avant d'enfin lire le premier tome de Millenium. Je n'ai pas été déçu, j'entendais à tour de bras que la trilogie plaisait autant aux lecteur de policiers qu'aux autres.
En revanche, ce film ! Un pur gachis, des personnages mal retranscrits, fades parfois, de l'histoire modifiée, mais quelques scènes particulièrement réussies. Exceptées ces dernières, le film n'arrive pas à la cheville du livre.

Recherche

Archives