Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 20:30











Delphine DE VIGAN,
No et moi

JC Lattes, 2007
Le Livre de Poche, mars 2009

















Sur des conseils avisés, je me retrouve à lire No et Moi; avec une pointe d'appréhension, il faut bien l'avouer. Il est question, un peu naïvement, du fil ténu qui nous pousse, on ne sait trop pourquoi à creuser l'échange avec quelqu'un.

La jeune Lou Bertignac s'est même perdue dans une sorte de fascination pour le personnage séducteur de No. Je ne peux m'empêcher de penser que l'auteur espère trop simplement nous faire verser une petite larme. Mais finalement elle joue peut-être sur ce sentiment. Elle pointe notre méfiance, nos efforts pour ne pas céder à la mièvrerie. Et c'est de cette manière qu'on détourne le regard à l'approche des filles qui, comme No, vivent dans la rue. On se demande quelle est la réaction qui sonne le plus juste.

Ce livre m'a laissée dans le doute, la perplexité. Pas mal pour un livre qui m'apparaissait juste déborder de bons sentiments.




Samantha, 1ère année Bib.-Méd.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives