Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 19:00









Alain MABANCKOU
African psycho

Le serpent à plumes,2003




















Rire des crimes et des serial-killers, en voilà un sujet décalé et original ! Et c’est une des choses que l’on aime dans ce roman cocasse d’Alain Mabanckou : ici pas de fascination ni d’effroi pour les serial-killers mais plutôt de l’ironie et du ridicule pour notre pauvre antihéros Grégoire Nakobomayo, originaire du quartier « Celui qui boit de l’eau est un idiot ». Grégoire n’a qu’un rêve : commettre le meurtre parfait, celui qui le rendra célèbre et craint dans tout le pays comme son ancêtre Angoualima mais… ce n’est pas du gâteau !  Ses attaques sont désolantes, ses viols lamentables, le meurtre « parfait » de sa fiancée Germaine échoue et, comble du comble, on ne parle même pas de lui dans la presse locale ! Et si finalement notre psychopathe amateur n’était pas fait pour tuer ?



Ce roman bourré d’humour cache plus de subtilités que l’on ne croit ; avec sa verve parfois grinçante, Alain Mabanckou porte un regard lucide et saisissant sur l’Afrique actuelle et dénonce  le système politique corrompu du Congo, l’abondante prostitution, la grande insalubrité, la misère et les injustices sociales ; il ironise sur les mœurs des Congolais et leur habitude de propager les rumeurs d’une manière remarquable. African Psycho est également une parodie du scandaleux mais tout aussi fameux American Psycho de Bret Easton Ellis, qui, il y  a une dizaine d’années dénonça une Amérique capitaliste complètement déshumanisée.


D’origine congolaise, Alain Mabanckou est un écrivain francophone important et célèbre grâce à ses romans plusieurs fois primés :Verre Cassé, Mémoire de porc-épic et African Psycho. Il fait partie des intellectuels les plus brillants d’Afrique et sa devise est «  de savoir s’autocritiquer pour ensuite porter un regard juste et lucide sur le reste du monde ».



J’invite ceux et celles  qui veulent voir et comprendre les vices et les fléaux de l’Afrique contemporaine  à travers une écriture drôle et fluide à lire ce roman.


Adeline Bouzet, 2e année Ed.-Lib.

Alain MABANCKOU sur LITTEXPRESS



Black Bazar. Article d'Elisabeth.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives