Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 07:00

Alan-Bennett-La-mise-a-nu-des-epoux-Ransome.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alan Bennett
La mise à nu des époux Ransome
  traduction de

Pierre Ménard

Denoël, 1999

Coll. Denoël et d'ailleurs, 2010 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment réagiriez-vous si, un soir en rentrant chez vous, vous n’y retrouviez que les murs ?

C’est ce qui arrive aux époux Ransome, un couple anglais bourgeois sans enfant. Bouleversés par ce vol, ils se demandent qui emporterait TOUT du sol au plafond : le four et le plat en train de cuire à l’intérieur, le papier toilette, les lits, les armoires, le téléphone et même les plinthes avec les prises.

Qui ? Mais surtout pourquoi ? Alors que la police cherche les coupables, les époux échafaudent des théories : Plaisanterie ? Méchanceté ? Ce cambriolage très particulier remet en perspective leurs habitudes, incarnées par leur mobilier qui leur servait finalement autrefois de repère.

Et si repartir de rien permettait de commencer une nouvelle vie ?

Alors que M. Ransome se réfugie dans son travail routinier, Mrs Ransome tente de reconstruire sa vie en remeublant son intérieur. Elle doit pour cela se confronter au monde réel qu'elle découvre. Mais cette rencontre avec des personnes complètement hors de son quotidien machinal et étriqué lui apporte peu à peu de nouvelles distractions : elle va faire ses courses chez le vendeur pakistanais du coin chez qui elle n’était encore jamais entrée, découvre les talk-shows télévisés et suit la presse people britannique. Elle ose mettre de côté les protocoles et achète même un micro-ondes, une des nombreuses innovations toujours refusées par son mari – toujours sûr de lui et de ses décisions  arbitraires.

Écrit avec légèreté, ce livre dénonce l'égocentrisme des couples aux vies bien établies et sages, en montrant avec humour combien un événement peut modifier le quotidien, et créer une révolution dans les conventions. Mrs Ransome incarne tout à fait la petite bourgeoise soumise et pétrie de convenances qui se découvre soudain une nouvelle vie plus simple et plus amusante, à l'insu de son mari  qui n'en voit pas l’intérêt.

Alan Bennett offre ici une preuve de son humour décalé et de son imagination qu’il mettra de nouveau en œuvre dans La reine des lectrices (Denoël, 2009), autre chef-d’œuvre d’inventivité. La fluidité du texte, la qualité de l’écriture et les multiples rebondissements plus incongrus les uns que les autres font de cet ouvrage une lecture amusante, tout en étant une vraie critique des petites habitudes et diverses manies de la vie de couple , sans jamais tomber dans la farce ridicule. Une vraie découverte.


Chloé Verdon, 2e année Éd.-Lib.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives