Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 07:00

Annie-Proulx-Brokeback-Mountain.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annie PROULX
Brokeback Mountain
Traduction
Anne Damour
Grasset, 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’auteur

Annie Proulx est une journaliste américaine qui publiait des guides pratiques de bricolage avant de se lancer dans l'écriture de romans et de nouvelles. On lui décerne par deux fois le prix Pulitzer, pour son roman Nœuds et Dénouements et pour sa nouvelle Brokeback Mountain.
 


L’édition

La nouvelle fut publiée pour la première fois dans le magazine The New Yorker le 13 octobre 1997. Elle paraît ensuite en 1999 dans le recueil Close Range, dont les nouvelles se déroulent toutes dans le Wyoming.

En France elle paraît d'abord en 2001 dans le recueil Les pieds dans la boue chez Payot, avant de bénéficier d'une édition séparée chez Grasset en 2006.
 


La nouvelle

L'été 1963, dans les montagnes du Wyoming, deux cow-boys, saisonniers des ranchs, se rencontrent. Employés comme bergers et responsables de camp, Ennis Del Mar et Jack Twist qui « n'avaient pas vingt ans » vont passer l'été ensemble et tomber amoureux. À la fin de l'été, le travail achevé, ils se séparent.

Chacun fait sa vie de son côté, ils se marient, ont des enfants. Pourtant quatre ans plus tard ils se retrouvent et un seul regard suffit pour raviver leur amour. Jack, veut vivre cette union au grand jour mais à cette époque, aux États-Unis et en particulier au Texas, cela représente un grand risque qu'Ennis ne veut pas prendre.

Ils vont donc vivre cachés pendant vingt ans, continuant leur vie chacun de leur côté. Ils vivent une vie de couple misérable et terne, font un travail alimentaire pour subvenir aux besoins de leurs familles respectives. Aucun des deux n'est heureux, à part lors de leur retrouvailles pour des « parties de pêche » une à deux fois par an.


Pour eux c'est simple : « Tout ce que nous avons c'est Brokeback Moutain » ; pourtant subsiste l’espoir de se retrouver et, un jour, de monter ensemble un ranch.


Leur histoire d'amour surmontera toutes les épreuves, du temps, de la société. Mais ils seront rattrapés par la société lorsque Jack mourra dans des circonstances étranges.
 
Ce récit va plus loin qu'une simple histoire d'amour interdite. Dans les années 1960, il est impossible pour deux hommes de s'avouer homosexuels, surtout à la campagne, et encore plus quand on est cow-boy. Annie Proulx montre bien les difficultés que rencontrent les deux hommes sans jamais prendre position, ou critiquer la société des années 1960, en particulier dans les campagnes du Texas ou du Wyoming.

Tout au long de la nouvelle, on parcourt les États-Unis avec les deux protagonistes, au fil de leur amour, de leurs problèmes familiaux et de leur peur de l'avenir ou plutôt de leur manque d'avenir car chacun sait qu'il est impossible de dévoiler leur secret.
 
Le texte est court mais on suit la vie des deux personnages depuis leur rencontre jusqu'à leur séparation forcée. Le langage est cru, l’auteur utilise des mots forts qui montrent l'éducation et la pensée des années 1960. Par exemple, lorsque tous deux clament qu'ils ne sont pas des « pédés ». Malgré un langage cru, on voyage au fil des pages dans les États-Unis des années 1960, on prend part à leur vie ; l'écriture qu'Annie Proulx adopte nous rapproche des deux protagonistes, car elle détaille leurs sentiments, leurs ressentis face à cette situation ou encore leur activité au sein de leurs familles respectives, dans leur travail ou lors de leurs retrouvailles.

La fin de la nouvelle est très forte, on ressent la douleur d'Ennis et sa conviction que la mort de Jack n'est pas un accident.
 
La nouvelle a été adaptée au cinéma en 2005 par le réalisateur Ang Lee, pour qui cette

 

« nouvelle n'est pas seulement l'histoire d'une relation clandestine, où est abordée la difficulté d'être homosexuel dans certains milieux et à une certaine époque c'est aussi  une grande histoire d'amour épique qui représente le rêve d'une complicité totale et honnête avec une autre personne ».

 

 
Lucie, 2ème année Bibliothèques

 

Partager cet article

commentaires

Recherche

Archives