Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 07:00

claude-ponti-latrijolie1.jpg


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Claude PONTI
La Trijolie 1
« La Pantoufle »
L’École des loisirs, 2006
 





 

 

 

 

 

L’auteur
claude-ponti.jpg
Claude Ponti est né en 1948 en Lorraine. Après des études de lettres et d'archéologie, il a fait les Beaux-Arts à Aix. Il s’installe à Paris en 1969 ; il y étudie le dessin, la peinture et la gravure. Il travaille dans la presse, à L'Express, au Monde... Il crée son premier livre pour enfants en 1987.
claude-ponti-lalbumdadele.jpg
L’album d’Adèle est publié chez Gallimard. « J’ai commencé par un livre pour ma fille qui allait naître, et le temps que je le fasse, elle était née »

En 2009, Claude Ponti créé Le Muz. C’est un musée sur internet qui regroupe des oeuvres réalisées par les enfants du monde entier.



La Pantoufle

Elle fait partie de La Trijolie qui est paru en deux tomes. Dans La Trijolie 1 on trouve « La Pantoufle » et dans La Trijolie 2 on peut lire « Bonjour » et « Où sont les mamans ? ».
claude-ponti-logo-edl.jpg
« La Pantoufle », comme « Bonjour » et « Où sont les mamans ? », est une pièce de théâtre. Éditée à  l’École des loisirs en 2006, elle a été sélectionnée par le Ministère de l'Education nationale. Elle est composée de onze scènes jouées par deux personnages : Le Grand Bébé et L’Oreiller.



Prologue

 

« Une grosse pantoufle charentaise à carreaux écossais. Elle est de la taille d’une baignoire au moins et le Grand Bébé doit pouvoir s’y installer un peu comme un coureur automobile dans sa voiture. Bien assis. Et y dormir confortablement si nécessaire. On voit la fourrure à l’intérieur. Quand le Grand Bébé est assis dans la pantoufle, le rabat arrondi devient une tablette-couvercle, mais le rabat, comme son nom l’indique, est rabattable, c’est-à-dire qu’il permet de fermer la pantoufle. Un certain nombre de tiroirs et de portes de placard existent tout autour de la pantoufle, mais ils sont dissimulés par les dessins du tissu extérieur.

Dans l’ombre, une petite porte.

Le Grand Bébé : il est vêtu d’une grenouillère de bébé, bicolore verticalement, bleue devant, rose derrière, elle a de nombreuses poches comme les vestes d’explorateur des panoplies d’enfant. Les pieds et les mains sont nus. Dessous Grand Bébé est habillé d’un faux corps de bébé rose aux fesses rebondies avec un petit sexe de garçon (ou de fille, évidement), qui ne doit pas être apparent sous la grenouillère. Le Grand Bébé est un adulte.

L’Oreiller : à l’intérieur, une jeune femme, actrice, danseuse, chanteuse. Elle peut sortir la tête, à l’occasion, par une ouverture simple comme un rabat ou un scratch. Dans les quatre coins de l’Oreiller, ses pieds et ses mains, non reconnaissables.

Son : battements de cœur doux et feutrés, presque imperceptibles, calmes et apaisants. De temps en temps, des bruits d’eau qui s’écoule dans un tuyau, des pulsations de cœur à l’échographie, des gargouillis de ventre, des rires lointains d’enfants et de femmes tendres, des murmures de voix douces comme au travers d’un voile, des sons de cloches isolées, de gong japonais graves et doux, et contrebasse à l’archet. Attention, il y a deux battements de cœur, celui de la mère et celui de l’enfant. Ils seront distincts ou à l’unisson, ce sera selon. »


 

Résumé

Le grand Bébé a décidé, dès le début de la pièce, dès la première scène que ce serait aujourd’hui qu’aurait lieu sa naissance. « C’est décidé. Aujourd’hui je sors » sont ses premières paroles. En effet pour l’instant il est « dedans le dedans », il vit dans la pantoufle qui se trouve dans le ventre de sa mère. Le Grand Bébé, avant de sortir, va nous raconter tout ce qu’il sait du dehors et tout ce qu’il a expérimenté dans « le dedans du dedans ». « Je sais beaucoup de choses sur le dehors » nous dit-il, « J’ai neuf mois déjà et j’ai beaucoup appris. J’écoute, je sens et j’apprends. ». Il va ainsi raconter comment il a essayé la vieillesse, l’amour, la peur, la vraie et l’authentique peur bleue et même la mort « plusieurs fois ». Le Grand Bébé sera toujours accompagné de L’Oreiller qui lui raconte des histoires mais l’aide aussi dans ses représentations.

Cette pièce de théâtre est destinée à des lecteurs qui ont entre 7 et 10 ans mais peut tout aussi bien être lue par des lecteurs plus âgés car les thèmes abordés font autant rire les enfants qu’ils font réfléchir leurs aînés. C’est une œuvre colorée et animée que propose ici Claude Ponti aux lecteurs de tous les niveaux. Elle amène le lecteur à se poser des questions sur les grands thèmes de la vie mais ce dernier peut aussi choisir de laisser les questions de côté pour simplement se laisser porter par sa poésie.

 

Liens

Pour en savoir plus sur l’auteur :
http://www.claudeponti.com/
http://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/auteurs/fiche-auteur-nvo.php?fAuteur=228

Pour visiter Le Muz : www.lemuz.org.


Caroline, 1ère  année édition-librairie

 

 

 

Claude PONTI sur LITTEXPRESS

 

 

Claude Ponti Mille Secrets de poussins

 

 

 

Articles d'Aloïs et de Lucille sur Mille secrets de poussins.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Caroline
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives