Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 07:00

PEDROSA-Trois-Ombres.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cyril PEDROSA,

Trois ombres
éditions Delcourt,

collection Shampooing


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PEDROSA.jpgL’auteur

 

Cyril Pedrosa est né le 22 novembre 1972 à Poitiers. Très jeune, comme beaucoup d’auteurs de bande dessinée, il commence à gribouiller et peinturlurer les marges de ses cahiers d’école, à dévorer les BD de Gaston Lagaffe ou encore Les aventures d’Astérix. Après plusieurs hésitations au niveau de ses études – il passe de Maths Sup à une école de communication –, il se lance enfin dans des études en rapport avec l’image en s’inscrivant à l’école des Gobelins – formant de nombreux artistes dans le domaine du dessin animé… Dès 1996, il décroche un poste aux studios Disney et gravit très vite les échelons pour devenir assistant-réalisateur – notamment pour la réalisation du dessin animé Hercule. Sa rencontre avec David Chauvel, vers 1998, lui permettra de réaliser sa première bande dessinée Ring Circus… Quatre tomes plus tard, Cyril Pedrosa scénarise et dessine Les cœurs solitaires. Trois ombres est le dernier ouvrage entièrement réalisé par Pedrosa.


Résumé

 

Dans un pays inconnu, au fin fond d’une campagne, la vie de Joachim et de ses parents s’avère être un long fleuve tranquille. Entre les travaux des champs, le potager à entretenir, les animaux à soigner, les baignades sans fin sous un soleil de plomb, cette petite famille vit sans se soucier du lendemain... Le futur semble aussi simple et beau que le présent, sans une seul vague à l’horizon.


Toujours est-il qu’un soir, Joachim prend peur en apercevant trois ombres l’observant de loin. Postées sur la colline qui fait face à sa maison, ces trois silhouettes étranges attendent patiemment, regardant avec insistance dans sa direction. Les journées passent mais rien ne change ; ces trois ombres sont toujours là, elle guettent cette famille tranquille, et suivent, partout où il va, le jeune Joachim. Sans nul doute, ces entités en veulent à l'enfant et ses parents ne savent pas quoi faire pour le protéger. Ni le père ni la mère n’arrivent à les approcher, à les faire fuir… Tous trois ont peur, tous trois ne comprennent pas et cherchent des solutions en fuyant le plus loin possible ces ombres inquiétantes.


Le père de Joachim décide alors de partir loin, de partir vers la ville natale de sa femme, en espérant que les ombres ne les suivront jamais. De péripéties en péripéties, le père et le fils s’enfoncent de plus en plus dans une aventure périlleuse… Et, toujours, les trois silhouettes inquiétantes suivent leurs pas, tels des vautours attendant la mort d’un animal blessé. La quête de ce père pour protéger son fils semble de plus en plus désespérée.


La fin de ce livre, touchante et poétique, rappelle à chacun la difficulté de faire un deuil, la volonté de fuir la réalité dans ces moments-là et ce que la mort peut évoquer comme peur et comme souffrance.

 

PEDROSA-PL-_trois_ombres.jpg

Thèmes et analyse

 

Même si cela n’est pas visible dès les premières pages du roman, les thèmes principaux de cette bande dessinée sont en réalité la mort et le deuil. Via une narration poétique, ne se perdant jamais dans un pathos trop marqué, dans l’exagération des sentiments – qu’il s’agisse de la peur, du regret, de la souffrance – , cet ouvrage propose une vision métaphorique de la mort et de ses conséquences sur une famille. Les dialogues ne se perdent pas en lamentations et le scénario joue davantage sur des sous-entendus, des impressions, de simples phrases qui en disent plus long qu’un discours de vingt pages.


Le trait de Cyril Pedrosa accentue de même la force du scénario. Alternant les styles d’encrage pour coller le plus possible aux émotions qu’il veut transmettre, s’appuyant sur de nombreux symboles graphiques, l’auteur crée tout simplement un mouvement dans ses planches, qui nous entraîne inéluctablement à la triste fin du héros. Nous aurons parfois l’impression de nager dans un brouillard épais, dans certaines planches uniquement noircies à larges coups de pinceau, lorsque d’autres planches, plus légères, seront encrées plus finement, s’arrêtant sur une multitude de détails.

L’intérêt de cet ouvrage, je l’ai déjà écrit, est qu’il ne s’enfonce pas dans des descriptions larmoyantes sur la mort et le deuil… Cyril Pedrosa arrive à nous faire passer des émotions beaucoup plus fortes sans de longues envolées lyriques sur la fatalité de notre vie, sur la mort des jeunes enfants, le chaos que cela peut causer  au sein d’une famille. L’auteur nous plonge dans un univers, non pas dénué d’émotions mais de fioritures sur le passage de vie à trépas.


Je pense que Trois Ombres est un très bel ouvrage qui permettra, à ceux qui ne le connaissent pas, de découvrir Cyril Pedrosa en auteur plein de talent, et à ceux qui le connaissent, de découvrir une autre facette de son travail. 

 

Adrien, 1ère année Éd.-Lib.

 

 

Lien


Interview de l’auteur au sujet de Trois Ombres :  
http://www.bdgest.com/news-245-BD-lumiere-sur-trois-ombres.html

 

 


Cyril PEDROSA sur LITTEXPRESS


Article de Claire sur Trois ombres.

Partager cet article

Repost 0
Published by Adrien - dans bande dessinée
commenter cet article

commentaires

Margie 19/02/2012 18:11

Résumé très complet pour une Bd splendide. Merci .

Recherche

Archives