Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 07:00

Damon-Galgut-L-Imposteur.gif





 

 

 

 

 

 

Damon GALGUT
L'Imposteur
traduit de l'anglais (Afrique du Sud)
 par Hélène Papot
 Éditions de l'Olivier, 2010.

 





 

 

 

 

Damon-Galgut.jpgNé en 1963 à Pretoria, Damon Galgut est un écrivain de l'Afrique du Sud contemporaine. En effet, après La Faille et Un docteur irréprochable, il continue, dans L'Imposteur, de situer son histoire dans ce pays en perpétuel mouvement.

L'imposteur pourrait être une allégorie de l'Afrique du Sud actuelle, celle d'après l'apartheid aboli en 1991 quand Nelson Mandela fut le premier président noir du pays, celle qui, cependant, ne parvient pas à se détacher d'un passé chargé de crimes, de corruption et de racisme. Adam, héros de L'imposteur, représente l'ambivalence de cette nouvelle Afrique du Sud, « comme si un progressiste et un réactionnaire cohabitaient en lui.»

 

Imposteur : [ impostūra, dérivé de impōnĕre « abuser, tromper »], celui qui cherche à tromper en se faisant passer pour un autre.

 

AVANT

 L'histoire présente Adam, un homme d'environ quarante ans qui vient de perdre sa maison et son travail . Son frère, Gavin, représentant des nouveaux riches d'Afrique du Sud, s'engraisse de sa réussite. Il propose à Adam de vivre dans une maison achetée des années auparavant, à Karoo. Adam accepte cette proposition en adéquation totale avec le but qu'il s'est fixé : écrire de la poésie comme dans sa jeunesse. Il part ainsi dans cette maison complètement abîmée avec pour seuls compagnons un jardin aux allures diaboliques et "l'homme en bleu", Blom, son voisin. Seulement, à cause de cet isolement nouveau, Adam ne produit aucun poème et vit en complète léthargie.

 

 

 

GONDWANA

Adam rencontre Kenneth Canning. Kenneth Canning se présente comme un ami de jeunesse d'Adam. Il l’admire et lui rappelle sans cesse la conversation qu'ils ont eue dans le passé et qui a changé la vision qi’il a de son propre vécu. Le nœud du problème est qu'Adam n'a aucun souvenir de Canning. Pourtant, quand Canning lui propose de venir les week-ends dans son domaine, un parc animalier, Gondwana, il accepte et ainsi, consent à conforter Canning dans cette identité passée qu’il a lui-même oubliée. Canning est un homme ambigu de caractère et lymphatique physiquement. Il veut prendre sa revanche sur un passé douloureux.

Baby, l'épouse de Canning, est une femme noire qui a fait table rase de son passé pour se consacrer à une vie de luxure. Adam trouve son inspiration dans le désir qu'il a pour cette femme mystérieuse et troublante qui le domine totalement. Elle peut être métaphoriquement associé au paon, un oiseau d'un rare beauté qui, pourtant, animé "par un appétit vorace tend son petit bec robuste et pique, pique, pique".

Au final, après de multiples péripéties, Adam contraint de constater la gravité de son imposture, quitte Karoo.

 

 

APRÈS

Adam  est l'imposteur de cette  histoire dans le sens où il a berné Canning et où il s'est berné lui-même sur l'homme qu'il pensait être. On assiste à une prétendue quête d'identité qui se révèle un reniement total de son essence. Au fond, l'homme n'est-il pas l'imposteur présent de son passé ? Dans le sens où « un jour, ce qui avait semblé d'une importance capitale se réduirait à un frisson, comme si c'était arrivé à un autre ».

 

 

Clara, 1e année Bib-Méd.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives