Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 07:00

Roques-Dormal-Pico-Bogue-1.jpg






 

 

 

 

 

Dominique ROQUES (scénariste),
Alexis DORMAL (dessin)
Pico Bogue, La vie et moi
Dargaud, 2008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Roques-Dormal-Pico-Bogue-2.jpgLes auteurs : une histoire de famille

Cette bande dessinée est née d'une collaboration familiale entre Dominique Roques, la mère et Alexis Dormal, le fils. Dominique Roques – la scénariste – est née en 1948 à Casablanca. Elle a deux fils, dont Alexis devenu dessinateur. Grande lectrice et adepte de l'humour des bandes dessinées (Astérix et Obélix, Mafalda), en 2005, elle décide d'utiliser les textes, idées, impressions, réflexions accumulées au cours des années et de passer à l'écriture. Avec son fils, ils créent les aventures de Pico Bogue.

Alexis Dormal – le dessinateur – est né en 1977 à Bruxelles. Diplômé d’une école de réalisation cinéma/télévision, il part étudier le dessin à l’école Émile Cohl, à Lyon. À partir des textes de sa mère, il propose une mise en scène grâce à ses dessins.

Nourritures : New Yorker, aquarellistes notamment Delacroix.



Bibliographie

La série Pico Bogue est publiée chez Dargaud.

5 tomes actuels

La vie et moi, 2008
Situations critiques, 2009
Question d'équilibre, 2009
Pico love, 2010
Légère contrariété, 2011



L'histoire

Pico Bogue est un garçon d'une dizaine d'années. Ce petit rouquin est entouré de sa famille : ses parents, Ana-Ana, une petite sœur pour le moins unique, Papic et Mamite, ses grands-parents. Nous suivons Pico Bogue dans son quotidien : à la maison, à l'école, avec ses amis. Entre innocence et impertinence, nous partageons ses réflexions sur le monde, des plus basiques aux plus poétiques.





Le protagoniste, Pico Bogue
Roques-Dormal-Pico-Bogue-3.jpg
Pico Bogue. Son nom évoque « la bogue de châtaigne, et aussi le bug de l’ordinateur et donc le pétage de plombs ». Pico fait référence au picot de la bogue de châtaigne. Une sonorité étonnante, un nom que l'on retient et qui semble rebondir.

Pico a la langue bien pendue, de sa bouche sortent les vérités que les adultes n'osent révéler. Les auteurs parlent de sa coiffure, qu'il désigne parfois comme un feu au-dessus de sa tête, dont il ne se rend sans doute pas compte mais qui symbolise la folie que chacun peut avoir en lui.

Les traits du dessin permettent d'explorer une grande diversité d'expressions du personnage. Ils soulignent le contraste entre une hyper-expressivité, proche de la folie (notamment lorsque Pico se met en colère) et une douceur liée à son innocence.



L'enfance et l'humour

Les enfants sont au centre de cette bande dessinée. Pico Bogue est dans le présent, ici et maintenant. Le dessin permet de s'approcher au plus juste de cette immédiateté, comme si la vie de Pico était croquée, prise sur le vif.

Pico Bogue grandit, il réfléchit, se questionne et se confronte au monde des adultes. Confronter est le terme approprié. La vie apparaît comme un combat et Pico se démène. Il observe, il utilise son expérience de la vie, l'exploite et la met à profit.

L'humour surgit du regard qu'il porte à l'issue de ses réflexions sur la vie des adultes parfois dépourvue de logique.



Les influences

La BD et le comic-strip


Pour la forme mais aussi pour l'humour utilisé, la bande dessinée et le comic-strip apparaissent comme leurs sources d'inspiration.

Parmi les influences évoquées par Dominique Roques on retrouve tout naturellement le meilleur du comic-strip avec

 

« Peanuts, Calvin & Hobbes bien entendu, Mafalda aussi. Mais j’ai aussi fait mon éducation avec Franquin, Goscinny et Uderzo, Sempé (énormément) et bien d’autres dont les plus récents : Ferri et Larcenet. Et il y a Bretécher et F’murrr. Et la joie de vivre de Geluck. Et je pourrais continuer… »

 

Un comic strip, ou simplement strip, est une bande dessinée de quelques cases, disposées en une bande le plus souvent horizontale. Ce nom provient de la juxtaposition des termes anglais comic (comique, amusant, drôle) et strip (bande, bandeau). un format narratif de court, propose une séquence instantanée, avec une chute.
Peanuts.jpg
Charlie Brown protagoniste de Peanuts de Charles Monroe Schulz, rate quasiment tout ce qu'il entreprend malgré une détermination et un espoir sans faille.


L'aquarelle et le crayon

Alexis Dormal évoque en parallèle des

 

« auteurs et illustrateurs tels qu’Art Spiegelman, Ian Falconer, Harry Bliss, Edward Sorel, Charles Addams, Voutch… Et puis, pour [l]’aider dans la couleur, des bouquins d’aquarelles d’Hopper, Homer, Sargent et Delacroix sont toujours ouverts sur [la] table de travail ».

 

 

L'aquarelle semble être la technique qui s'est imposée, par des couleurs directes. Il excelle dans sa capacité à recréer des ambiances, toujours avec pour finalité de mettre en valeur le texte.

Roques-Dormal-Pico-Bogue-5.jpg

Mon avis

Cette bande dessinée a été une vraie découverte pour moi. J'aime l'univers des auteurs, l'humour se mêle habilement à la poésie. Il y a une fraîcheur qui se dégage à la lecture des textes. En quelques mots, je pense que les auteurs ont su résumer ce qui plaît au lecteur et ce qu'il aime trouver lorsqu'il se plonge dans le monde de Pico Bogue : une bulle d'air.


Mélanie, AS Éd.-Lib. 2011-2012

Sources

Wikipédia

 http://www.dargaud.com/blog/picobogue

 http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Pico-Bogue-a-un-grand-frere-et-une-vraie-maman-_3639-1626273_actu.Htm?xtor=RSS-4&utm_source=RSS_MVI_ouest-france&utm_medium=RSS&utm_campaign=RSS

 http://expressbd.fr/?s=dominique+roques

 http://www.bdgest.com/news-297-BD-pico-bogue-le-nouvel-enfant-terrible-de-la-bande-dessinee.html





Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie - dans bande dessinée
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives