Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 07:00

emmanuel dongala johnny chien mechant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Emmanuel DONGALA
Johnny chien méchant
Serpent à plumes, 2002


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Johnny chien méchant d’Emmanuel Dongala est un roman poignant sur la guerre civile et les enfants soldats au Congo, histoire vécue à travers le regard de deux adolescents, Johnny et Laokolé, un enfant soldat et une adolescente qui fuit la guerre. Il s’agit d’un roman très réaliste qui dénonce les conflits en Afrique. Il est important, avant de lire ce roman, de savoir que celui-ci est très dur et qu’Emmanuel Dongala n’hésite pas à nous « envoyer en plein visage » toute l’horrible réalité de ces guerres et de cette détresse à travers un langage simple, parfois cru, et des descriptions parfaitement maîtrisées.

L’histoire commence avec l’annonce du général Giap à la radio qui décrète qu’un pillage de 48 heures est autorisé impliquant massacres, viols et tueries. Dans son roman, Emmanuel Dongala cherche à bien mettre en avant tous les points de vue sur la guerre civile, ceux de Johnny, de Laokolé et du monde occidental.

Les deux personnages principaux du roman sont très attachants et bien opposés. Johnny, l’enfant soldat, est naïf et obéissant, il cherche à montrer sa supériorité, persuadé qu’il est le plus intelligent de tous. Il s’agit de la première impression que l’on a. Puis, au fur et à mesure, on se rend vite compte qu’il est cruel et méchant et que tous les actes ignobles qu’il entreprend le rendent fier. Et malgré cette cruauté, on ne peut s’empêcher de penser que ce jeune garçon n’est qu’une victime, au final.

Laokolé, elle, est montrée comme une jeune fille très pauvre qui fuit l’arrivée de la milice. Mais Dongala met surtout en avant son courage et son intelligence. À travers elle, il montre l’importance de la famille et la solidarité malgré la pauvreté et les massacres. Alors qu’au fil du roman toute l’horreur de ces guerres nous apparaît, il fait naître un certain espoir grâce à cette jeune fille.

Il s’agit d’un roman choquant, poignant et dur. Dongala nous oblige à voir la vérité en face et l’on se sent mal à l’aise, s’identifiant aux personnages qui ne sont même pas encore de jeunes adultes. Un sentiment de culpabilité s’installe et on ne peut s’empêcher de comparer sa vie à la leur. La note d’espoir est bien présente à la fin. Un très bon roman qui fait réfléchir.

N-B : Johnny chien méchant a été adapté au cinéma en 2008 par Jean-Stéphane Sauvaire sous le titre de Johnny Mad Dog.


Lucille Magonty, 1ère année bib.-méd.

 

 

 

Emmanuel DONGALA sur LITTEXPRESS

 

 

Emmanuel Dongala Jazz et vin de palme

 

 

 

 

 

 Articles de Camille et de Romain sur Jazz et vin de palme.

 

 

 

 

emmanuel dongala johnny chien mechant

 

 

 Articles d'Eva et d'Alexis sur Johnny chien méchant

 

 

 

 

 

 

 

 

Emmanuel Dongala Le feu des origines

 

 

 

 

 

Article de Clotilde sur Le Feu des origines 

 

 

 

 

 

 

 

 

dej litt1

 

 

 

 

 

 

 

Déjeuner littéraire africain

aux Capucins (mars 2010)

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives