Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 07:00

image1-couverture.jpg



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étienne DAVODEAU
Les Ignorants
Éditeur : Claude Gendrot pour Futuropolis.
Conception et réalisation graphique :
Didier Gonord pour Futuropolis
Futuropolis, septembre 2011






Quelques mots sur Étienne Davodeau
 DAVODEAU-image-2.jpg
Étienne Davodeau est un grand dessinateur et scénariste de bd, connu pour des ouvrages comme La chute de vélo (prix des libraires de bande dessinée 2005) et les deux tomes de Lulu femme nue (prix « essentiel » festival Angoulême 2009). Il est né le 19 Octobre 1965 à Botz-en-Mauges en Maine et Loire (département que je vous conseille de visiter pour y avoir vécu 17 ans). Ce génie de la bd (non, je n’exagère pas), écrit des fictions mais aussi des portraits documentaires bien vivants sur la vie de gens réels. En confrontant le monde de la bd à d’autres mondes comme celui de la vigne, Étienne Davodeau prouve que la bande dessinée n’est pas un genre mineur de notre époque. Après avoir étudié les arts plastiques à Rennes, il a fondé le studio Psurde avec d’autres fadas de la bande dessinée. Il a donc fait de la BD un art sans frontières accessible à tous.



Quelques mots sur Richard Leroy
Davodeau-image-3-Richard-leroy.jpgRichard Leroy est un vigneron de bonne réputation mais c’est aussi le voisin et l’ami d’Étienne Davodeau. Ils habitent le même village de Rablay-sur-Layon, en Anjou. Il ne connaît rien à la bande dessinée tout comme Étienne Davodeau est étranger au monde viticole. Ensemble, ils vont comparer leur vécu et leur travail avec beaucoup de plaisir et de curiosité dans ce splendide documentaire en noir et blanc qu’est Les Ignorants.
Davodeau-image-5.jpg


Quelques mots sur Les Ignorants
 image-4-les-ignorants.jpgLes Ignorants, c’est une initiation croisée de plus d’un an, rapprochant les êtres humains autour d’une bonne bouteille ou d’un bon livre. Étienne Davodeau a voulu montrer en 19 chapitres avec humour et réalisme, qu’il existe autant de façons de réaliser un livre qu’il en existe de produire un vin. Il est donc parti à l’aventure dans les vignes de Richard Leroy tandis que ce dernier fréquentait l’univers de la bande dessinée (atelier d’imprimerie, salon de la BD…).  La force de cet ouvrage, c’est qu’il est vivant. Étienne Davodeau s’est dessiné en train de dessiner, créant ainsi une mise en abyme intéressante qui met en scène la conception de l’ouvrage. L’absence de couleur est source de réalisme. Le noir et blanc marque l’aspect documentaire et témoignage de ce livre de 272 pages. En le lisant, vous faites un tour de France du vin et de la bd tout en rencontrant des professionnels. Comparez ces deux mondes riches de plaisir !  Bien sûr, cet ouvrage est à consommer sans modération ! 



Dix bonnes raisons de lire Les Ignorants
 image-6-Davodeau-bonnes-raisons-de-lire-cette-bd.jpg1. C’est une BD récente pleine de savoir, d’humour, de réalisme et de sincérité.

2. C’est un ouvrage structuré et organisé avec 19 chapitres, une petite introduction et une conclusion personnalisée par Étienne Davodeau.

3. Il faut découvrir le style Davodeau qui parvient à captiver les lecteurs de la première page à la dernière et ce quelle que soit la taille de l’ouvrage.

4. Les dessins sont tellement bien conçus que le lecteur se sent au cœur des paysages et en compagnie des personnages durant toute sa lecture. Lorsqu’on lit ou qu’on feuillette la bd, on est pris dans une sorte de bulle et aucun événement extérieur à notre lecture ne peut nous déranger (On pourrait lire Les Ignorants dans le tramway ou le bus).

5. Cette bd est une expérience initialement partagée entre deux hommes et actuellement partagée avec les lecteurs. Lorsqu’on arrive à la page 272 de ce chef-d’œuvre, on en retient quelque chose d’ineffable. On se sent plus instruit mais aussi plus mature et plus détendu. On s’évade momentanément de son quotidien et de la monotonie pour entrer dans l’univers de l’ouvrage.

6. Cet ouvrage nous donne une envie folle de lire et de boire.

7. C’est une bd qui fait voyager ! Découvrez la France sous un autre angle, sous l’angle Davodeau !

8. Une comparaison moderne et intéressante entre l’intégralité de la conception d’une bd et celle d’une bouteille de vin.

9. Le fait que le personnage de Davodeau dessine son travail quotidien permet en temps réel au lecteur de saisir comment l’ouvrage s’est réalisé. La bd s’écrit et se dessine sous nos yeux.

10. Comme l’indique le titre, nous sommes tous plus ou moins ignorants face à telle activité. C’est le cas pour les personnages comme pour les lecteurs. Les personnages étant des portraits d’individus réels, le lecteur s’identifie facilement à eux au cours du récit (en fonction de son expérience et de son savoir). L’expérience devient alors collective, comme le désirait Davodeau.

Si l’on devait donner une note aux Ignorants elle serait de vins sur vins !!!
image7-20sur-20.jpg
image-8-20-sur-20.jpg

 

 

Pour en savoir plus
image-9-pour-en-savoir-plus.jpg
La maison d’édition Futuropolis s’intéresse depuis 2005 aux bd ayant un regard sur le monde. Elle cherche des auteurs de bande dessinés qui « délaissent le confort de leur atelier pour devenir témoins de la condition humaine ».  Vous trouverez donc chez cette maison d’édition des ouvrages semblables à celui de Davodeau comme :

Les Meilleurs Ennemis de David B.
Pierre Goldman la vie d’un autre  de Emmanuel Moynot
Reportages de Joe Sacco

Site de l’éditeur : www.futuropolis.fr



Du même auteur

Aux éditions Futuropolis :     – Un homme est mort.
                                          Lulu femme nue (en 2 tomes)
                                          – Rupestres !

Aux éditions Dargaud :     – les Amis de Saltiel (3 volumes parus)
                                      – le Constat

Aux éditions Delcourt :     – Quelques jours avec un menteur (je vous le conseille)
                                      – Le réflexe de survie
                                      La gloire d’Albert
                                      – Max et Zoé (5 volumes)
                                      – Anticyclone
                                      – Rural !
                                      – Ceux qui t’aiment
                                      – La tour des miracles
                                      – Les mauvaises Gens


Aux éditions Dupuis, collection « Aire Libre » :   – Chute de Vélo

Aux éditions Dupuis : – Géronimo

Aux éditions les Rêveurs : – L’Atelier

Pour en savoir plus sur l’auteur :  www.etiennedavodeau.com



Pour finir cette fiche de lecture voici quelques liens internet intéressants pour les plus curieux : 

http://www.babelio.com/livres/Davodeau-Les-ignorants/295525

http://www.lexpress.fr/culture/livre/bd/les-ignorants-de-davodeau_1051391.html

Davodeau-image-10-image-de-fin.jpg

 

 

Victor Didier, Bib1A

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Victor - dans bande dessinée
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives