Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 07:00

Fabrice-Colin-49-jours.gif










Fabrice COLIN
La Dernière Guerre
Tome 1 : 49 Jours
Robert Lafon, 2012








 

 

 

 

 

 

L'auteur

Fabrice Colin est un auteur français contemporain aux talents multiples. En effet, il est romancier, nouvelliste et scénariste de bande dessinée. Il s'adresse à un public jeunesse autant qu'à des adultes. Il écrit dans des genres divers comme le prouvent les quatre prix qu'il a déjà reçus lors du grand prix de l'Imaginaire :

En 2000 dans la catégorie nouvelle francophone pour Naufrage mode d'emploi.
En 2004 dans la catégorie roman francophone pour Dreamericana.
En 2004 dans la catégorie roman pour la jeunesse pour Cyberpan.
En 2011 dans la catégorie bande dessinée / comics pour  La Brigade chimérique.



49 jours

Ce livre raconte la vie après la mort de Floryan, un jeune homme de 17 ans, décédé dans un attentat dans le métro parisien. Il arrive dans un monde où une créature qui ressemble à un ange l'accueille et lui annonce qu'il a un maximum de 49 jours pour choisir entre aller au paradis et sauter dans un trou sans savoir ce qu'il trouvera... Nous allons donc suivre le personnage principal dans cet « Intermonde » qu'il va visiter. Il va  découvrir qu'il n'y a pas que ces deux simples choix. L'ange – l'Elohim – lui aurait donc menti puisqu'il rencontre une communauté de personnes qui vivent dans l'Intermonde depuis plus de 49 jours. Ce groupe, dirigé par Télémaque, va lui apprendre à voler sur les Altars – dragons habitant l'Intermonde – et à plonger dans les brumes du Nihil – le trou dans lequel l'Elohim avait proposé à Floryan de sauter – pour voyager dans le temps et dans l'espace du monde réel. Les mensonges ne sont pas pour autant finis... Mais dans quel but ? Saura-t-il s'habituer à ce monde étrange et à ses règles ?

L'auteur, grâce à son style épuré, va nous entraîner à la suite de ce jeune homme. En effet, grâce à de très courts chapitres (entre 1 et 5 pages) et à l'utilisation de parataxe et d'asyndètes, l'écrivain donne un rythme rapide et entraînant à son histoire. Par exemple, dans le paragraphe qui suit, on sent le désarroi et la peur du personnage : « Je prends de la hauteur. Maisons saccagées, carcasses de voitures, vitrines en miettes. Chamonix est désert. Abandonné. Partout, le chaos, la destruction. »

Au départ, le héros nous apparaît comme un égoïste et un arrogant fils de riche. Puis nous allons nous attacher à lui au fur et à mesure qu'il mûrit. De nombreuses personnes  vont se succéder dans ce récit, chacun servant de palier pour amener Floryan plus loin dans sa quête de vérité. Pourtant, j'aimerais signaler l'apparition de Rain, au milieu du livre, qui va marquer un tournant dans l'histoire. C'est un tournant dans la vie du personnage principal puisqu'il va tomber amoureux de cette dernière et c'est un des éléments principaux qui vont le rendre plus attachant et plus sage.

Enfin, nous pouvons dire que ce livre est des plus originaux puisqu'il mélange différents genres comme le fantastique, la science-fiction et plus précisément l'anticipation et la dystopie. On retrouve le fantastique avec le passage du monde normal à l'Intermonde lors de la mort de Floryan, avec l'arrivée de l'Elohim qui a des pouvoirs surnaturels et aussi dans l'Intermonde lui-même tel qu'il est décrit : de vastes plaines, de grandes montagnes, de quoi voyager et entraîner le héros dans de nombreuses aventures. Ce texte est pourtant beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît au départ car l'auteur arrive toujours à surprendre les lecteurs et à leur faire croire des choses puis à les emmener loù il veut.

Ainsi, ce roman est bien plus une dystopie ayant lieu dans un futur assez proche plutôt qu’un roman d'héroic fantasy. En effet, grâce à la liberté que lui permet le fantastique, il va introduire beaucoup d'éléments décrivant un futur terrestre fortement compromis par la bêtise humaine (et pas seulement !). C'est au cours de ces voyages temporels que Floryan va rencontrer Rain et comprendre que le destin de l'humanité est déjà tracé et qu'il risque de ne pas y avoir de retour en arrière possible. De plus, l'exergue est un extrait d'Apocalypse Now de Muse, groupe aux textes dystopiques et assez tristes.


Ce sont cette ambiance, ces personnages et ces lieux des plus originaux et si spécifiques à ce roman qui vont nous attirer inexorablement vers une fin attendue au bout d'un certain temps mais qui laisse le lecteur avec beaucoup de questions sans réponses.


Samuel, 1ère année Bibliothèques 2012-2013


Pour d'autres avis, critiques et citations :

 http://www.babelio.com/livres/Colin-49-jours-Tome-1/430504
 http://www.lexpress.fr/culture/livre/la-derniere-guerre-i-49-jours_1197142.html
 http://www.elbakin.net/fantasy/news/Fabrice-Colin-nous-parle-de-49-jours

 

 

Fabrice COLIN sur LITTEXPRESS

 

La brigade chimérique

 

 

 

 

 

Article de Céline sur La Brigade chimérique

 

 

 

 

 

FABRICE COLIN LA MALEDICTION D OLD HAVEN

 

 

 

 

 

Article de Cécile sur La Malédiction d'Old Haven

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Samuel - dans dystopies
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives