Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 07:00

Hurley-les-qyais-de-la-blanche.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Graham HURLEY
Les Quais de la blanche

Gallimard
Coll. « Folio policier », 2005

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’auteur

Graham Hurley est né en novembre 1946, à Clacton-on-sea, dans l’Essex. Il a eu une enfance assez mouvementée, partagée entre ses pèlerinages à la bibliothèque, ses démêlés avec la police et sa passion pour le cinéma. Il a fait des études de littérature anglaise à Londres puis à l’université de Cambridge. Il a déjà dans l’idée de vivre de sa plume et publie 5 romans inédits dès sa sortie de l’université, mais peu à peu le manque d’argent se fait sentir et il doit trouver un autre travail. Il devient scénariste, avant de monter dans la hiérarchie de la télévision et de devenir directeur. Durant 20 ans, il dirige la production de documentaires de la chaîne ITV. Quelques-uns remporteront des prix, mais Hurley souhaite repartir dans le monde de l’édition et de l’écriture. C’est le succès de sa série “Les règles d’engagement” adaptée en deux thrillers qui lui permet de repartir dans l’écriture. Actuellement, il est l'auteur de plus d’une vingtaine d’ouvrages dont 16 romans. Il se consacre principalement à sa série sur l’inspecteur Joe Faraday qui comporte à ce jour 10 tomes.

 

 

L’histoire

Dans la ville de Portsmouth (où l’auteur a vécu 20 ans avant de s’installer dans le Devon) règnent la corruption, la drogue, et la violence. Dans Les quais de la blanche, le 5e tome paru en 2007, alors que les manifestations contre la guerre en Irak se font de plus en plus nombreuses, un policier se fait renverser par une voiture. Faraday est donc affecté à l’opération “Tumbril” qui vise à faire tomber le  plus grand dealer de la ville, Bazza Mackenzie, un homme d’affaires très influent. Mais les choses ne se déroulent pas tout à fait comme prévu : le fils de Faraday, J-J, sourd et muet, est arrêté après la mort par overdose d’un adolescent sur lequel il réalisait un reportage avec une journaliste. La fille de Mackenzie, Trude, se retrouve mêlée à des rivalités entre les affaires de son père et les nouveaux dealers, ce qui amène deux autres policiers à s’intéresser un peu plus à l’homme d’affaires, dont l’inspecteur Winter, qui connaît bien Mackenzie…

 

 

Mon avis

Une intrigue intéressante, quoiqu’un peu ardue à suivre, un univers sombre et pourtant tellement réaliste… Hurley sait emmener son lecteur dans ce monde dominé par la violence et surtout par la solitude, dans une société qui part peu à peu à la dérive, sans aucun point d’attache… J’ai beaucoup aimé le fait qu’il n’y ait pas vraiment de distinction entre  le Gentil et le Méchant, pour parler un peu symboliquement, contrairement aux précédents policiers que j’avais lus, et qui étaient plutôt dans le style du “whodunit” de Agatha Christie. Un changement surprenant entre les deux genres, mais tout de même agréable à lire, et je le recommande aux amateurs !

Lory S., 1ère année Bib-Méd-Pat

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives