Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 07:00

Balzac-La-maison-du-chat-qui-pelote.gif










Honoré de BALZAC
La Maison du chat qui pelote, 1830
éditions LG

collection « Libretti »


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’auteur et son œuvre

Il n’est pas nécessaire de retracer la vie entière de Balzac, pour toutes informations sur ce sujet vous pouvez vous reporter à ce lien :http://hbalzac.free.fr/index.php. Nous nous concentrerons par contre sur le contexte de l’œuvre.  Honoré de Balzac va rester une dizaine d’années sans rencontrer de réel succès littéraire avant d’écrire un essai qui le sortira de l’obscurité : Physiologie du mariage, en 1829.

C’est dans le prolongement de ce texte qu’il écrit un ensemble de romans et de nouvelles intitulé Scènes de la vie privée.

Les héroïnes en sont des jeunes femmes que leurs premiers émois amoureux poussent à prendre des décisions malheureuses pour le restant de leur vie. La Maison du chat qui pelote, paru en 1830, fait partie de cet ensemble romanesque.

Balzac-La-maison-du-chat-qui-pelote-02.jpg

Résumé

Le récit se déroule dans le quartier du Marais à Paris. Monsieur Guillaume, drapier aisé, vit néanmoins de manière austère avec sa femme et ses deux filles. Malgré l’éducation stricte que son père lui a imposée, Augustine, la plus jeune, rencontre un jeune peintre issu de la petite noblesse :Théodore de Sommervieux.


Les jeunes gens tombent éperdument amoureux l’un de l’autre. Cet artiste passionné demande alors la main de la jeune fille à ses parents. Tous deux sont d’abord réticents car ils appréhendent cette brusque ascension sociale pour leur fille.


En effet, quelques années plus tard, la passion de Théodore s’estompe et laisse dans son cœur un sentiment de dédain pour cette épouse fade et sans consistance. Il la délaisse pour la duchesse de Carigliano. Augustine ira même jusqu'à demander l’aide de cette dernière pour reconquérir l’homme qu’elle aime. Elle reconnaît cependant les qualités de cette femme, dont elle est elle-même dépourvue, et admet que son mari puisse la lui préférer.



Personnages

Balzac connait bien ce quartier du Marais. Il s’inspira de ses oncles et cousins drapiers qui résidaient rue Saint Denis à coté du cabaret de La Maison du chat qui pelote, pour imaginer le commerce de la famille Guillaume.

L’éducation des deux jeunes filles est exactement celle qu’ont reçue la mère puis les sœurs de Balzac. Un emploi du temps avec des règles sévères avait été mis au point : 

  • Toujours se taire
  • Censure sur les lectures
  • Interdiction de miroir pour éviter toute coquetterie

 

Ainsi les sœurs de l’auteur, Laure et Laurence, ont pu inspirer les personnages de Virginie et d’Augustine, et Madame Balzac celui de Madame Guillaume.

Avec Théodore de Sommervieux, Balzac se dépeint un peu lui-même. Cet homme passionné, à l’humeur capricieuse, va prendre pour maîtresse la duchesse de Carigliano, portait de la propre maîtresse de l’écrivain : la  duchesse d’Abrantès.



Mariage bourgeois


Pour cette novella, Balzac s’inspire non seulement des personnes de sa famille, mais aussi de leur histoire.
 
En effet, dans ce roman, la vie de Virginie est calquée sur celle de Laure. Celle-ci ayant fait un mariage conformiste ne verra pas son couple tourner au drame, contrairement à celui de Laurence.

La plus jeune sœur de Balzac, était tombée amoureuse d’un écrivain qui n’avait guère plus de talent que de fortune. Ne pouvant l’épouser elle se tourna vers un homme aux apparences plus aisées mais qui se révéla être joueur et vaniteux. Comme Augustine, elle s’ouvre à sa mère sans trouver de réconfort et meurt très jeune.



L’Artiste

Le personnage de Théodore est aussi incompris des Guillaume que Balzac de sa propre mère.

Mais Augustine, elle, défend son mari : « S'ils [les gens supérieurs]  avaient des idées semblables à celles des autres, ce ne seraient plus des gens à talent ». Ainsi elle comprend et admet ce qu’implique la condition d’artiste, chose difficile pour qui n’est pas artiste lui-même.


Constance, 1ère année bibliothèques


Balzac novelliste sur Littexpress

 

 

 

Balzac Le Chef d oeuvre inconnu

 

 

 

 

 

Articles de Léna, d'Anne-Fleur, d'Hélène et d'Émilie sur Le Chef-d'oeuvre inconnu.

 

 

 

 

Balzac-Adieu.gif


 

 

 

Article de Laura sur Adieu

 

 

 

 

 

 

 

La-Maison-du-chat-qui-pelote.jpg

 

 

 

 Article d'Ana sur La Maison du Chat-qui-pelote.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Balzac La Vendetta1

 

 

 Article de Caroline sur La Vendetta.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Constance - dans Nouvelle
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives