Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 19:00









Jean ÉCHENOZ
Lac

Edition de Minuit, 1989.
Collection « Double », 2008



















Jean Echenoz est né à Orange en 1947. Toute son œuvre littéraire est publiée chez Minuit. En 1983, il reçoit le prix Médicis pour Cherokee et le Goncourt en 1999 pour Je m’en vais. Lac est paru en 1989 et est depuis 2008 dans la collection Double, qui est en quelque sorte la collection de poche des éditions de Minuit.

L’histoire raconte les aventures de Franck Chopin. Le livre mêle des enquêtes en diagonales. Il y a  plusieurs personnages qui enquêtent sur d’autres. Mais ils sont eux-mêmes espionnés. Le premier personnage qui nous accueille est Vito ; il va être chargé d’une enquête sur Franck. La façon dont il apprend cette enquête est particulière. Il reçoit un coup de téléphone, son interlocuteur lui donne trois chiffres qui correspondent à des lignes de bus, des horaires.  Suzy Claire, la « petite amie de Franck, a perdu son mari six ans plus tôt, il a disparu sans laisser de traces lors d’un déménagement, la laissant seule avec son fils. Elle charge donc un autre enquêteur de cette enquête afin de comprendre cette disparition. Au fur et mesure de la lecture, on a l’impression que tous ces enquêteurs font partie de la même société de renseignement.

On peut penser que Lac est un roman d’espionnage puisqu’il met en scène des agents secrets en mission. Mais Echenoz joue avec les codes de ce genre. En effet, personne ne sait pourquoi tous ces gens s’espionnent, pour le compte de qui et dans quel but. Le cadre du roman d’espionnage est absent car inutile ; l’essentiel ce sont les actions, les rebondissements et les événements. Mais il n’est pas important de comprendre le pourquoi du comment.

Le roman d'espionnage est subverti par l'humour. Par exemple, Chopin, officiellement, étudie le comportement des mouches. Et il les utilise dans ses enquêtes en les équipant de micros, de mini-caméras. Mais une mouche est assez superficielle ; elle peut partir par la fenêtre, ou être écrasée par un journal.

Le titre Lac fait référence au lac du Parc Palace où va se dénouer l’histoire dans les deux derniers chapitres.
 
Lac est un livre original, drôle car très ironique, ponctué de descriptions très originales, de métaphores qui utilisent de nombreuses images de la vie quotidienne. Je pense que ce livre est un bon moyen de se lancer dans la lecture de Jean Echenoz. Il permet de ce rendre compte que cet auteur n’est pas difficile à lire tout en étant très original.


Maude, 2e année Edition/Librairie.


Jean Échenoz sur LITTEXPRESS





Article de Samantha sur L'Équipée malaise












Article de Marlène sur Je m'en vais.







Article de Quentin sur Courir

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives