Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 07:00

robledo-toledano-pierre-1.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

José ROBLEDO (scénario)

& Marcial TOLEDANO (dessin)

Pierre, tome 1

Traduction de Sophie Guyon

Dargaud, 2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des amis, des maths, de la boxe, du poker, des secrets, beaucoup de secrets... Voilà les ingrédients de base de cette série.


planche tome 1Pierre Fermat est un mathématicien, Thierry-Jean Feuille un banquier propre sur lui. Ils sont amis depuis la fac et ont pris l’habitude de se retrouver de temps en temps. Lors d’un de ces rendez-vous, TJ présente à son ami Anne Parilou sa nouvelle copine. Le trio s’entend bien mais cette complicité n’est qu’une façade : toute vérité n’est pas bonne à dire et chacun a un secret. Entre les combats de boxe de Pierre, les histoires d’école maternelle d’Anne et les parties de poker de T.J, les faux-semblants s’installent et le jeu devient de plus en plus dangereux.

 


La série est en 3 tomes, chacun est centré autour d’un personnage. Dans le premier on découvre donc les vies de Pierre, entre maths et boxe, ring et fac il se bat sur tous les fronts.

Dans le tome 1, c’est Pierre qu’on découvre : derrière le brillant étudiant en maths se cache un boxeur talentueux ; entre combat et équations le quotidien de Pierre se tisse peu à peu.


Dans le tome 2, Anne et TJ se dévoilent aussi davantage, l’activité nocturne d’Anne est évoquée et les secrets des trois amis s’emmêlent.

Robledo et Toledano font partie de cette nouvelle vague ibérique qui s’impose grâce à un style très particulier, et qui donne un nouveau souffle à des maisons comme Dargaud.


L’écriture est précise, claire, l’histoire se développe doucement mais sûrement, en continu. A la fin de la BD, on est partagé entre l’impression d’avoir appris beaucoup de choses sur ces personnages, et celle de ne rien savoir, le mystère est bien maintenu.

Pierre.Crayonne-copie-1.jpg

Pierre-Crayonne-2-.jpg















 

 



Ce que les mots ne disent pas, le dessin le suggère. Entre manga et franco-belge, Marcial Toledano a su créer son propre style, particulier mais accessible. La mise en couleurs est également mise en avant, une couleur pour chaque personnage (vert, rouge, bleu), créant des ambiances particulièrement intenses, relevées de points de vue très intéressants.

Pierre.couleurs.jpg
Le scénario est solide, la plume évolue avec les albums et c’est tout en sous-entendus que José Robledo attise la curiosité de son lecteur à chaque page.

 

Margaux, 2e année Éd.-Lib.

Partager cet article

Repost 0
Published by Margaux - dans bande dessinée
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives