Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 07:00

Birmant-Oubrerie-Pablo-01.jpg

 

 

Julie BIRMANT (scénariste)
et Clément OUBRERIE (dessinateur)
Pablo
Tome 1 : Max Jacob (27 janvier 2012)
Tome 2 : Apollinaire (7 septembre 2012)
Éditeur : Dargaud

 

 

 

L’histoire

Quand on pense à Picasso, on pense généralement aux toiles qui ont révolutionné la peinture moderne et on oublie l’homme derrière, l’émigrant espagnol fraîchement débarqué à Paris en 1900 pour l’exposition universelle. Cette BD (prévue en 4 tomes, le 3e étant annoncé pour avril 2013) est là pour y remédier. Pourtant ce n’est pas Pablo le narrateur de cette histoire mais Amélie Lang, qui n’avait pas encore fui sa province sordide ni son identité pour devenir Fernande. Avant sa mort, elle se rappelle et elle raconte.

Picasso vient d’arriver à Paris avec son ami le peintre Casagemas. Ils ne parlent pas trois mots de français, vivotent dans des ateliers et vendent leurs toiles pour vivre la bohême avec les femmes de la ville lumière. Tout va bien jusqu’au suicide de Casagemas rendu fou d’amour par une maîtresse cruelle. Pablo découvre alors la poésie de Rimbaud et de Verlaine, et il sombre dans une dépression qui l’amène à sa « période bleue », un changement esthétique dans sa peinture qui ne plaît pas. Il ne vend plus de toiles et se fait refuser par les galeristes. Son ami Max Jacob, le poète breton encore inconnu et fou du peintre, l’héberge et l’épaule dans la misère. Vient enfin son arrivée à Montmartre et sa rencontre avec la Belle Fernande dont il peindra tant et tant de toiles.  C’est l’histoire qui commence, entre l’amour de Pablo pour Fernande, la cartomancie de Max, la poésie d’Apollinaire qui rejoint le groupe dans le 2nd tome et  la misère, le froid quand le vendeur de charbon ne fait plus de crédit, le début du succès et Paris et ses artistes au début du siècle dernier.

 Birmant-Oubrerie-Pablo-02.jpg

 
Clément Oubrerie, dessinateur

Clément Oubrerie est un dessinateur français né en 1966. Il a suivi des études de graphisme et  vécu aux États-Unis et à Paris. C’est un touche à tout du graphisme : il a fait plus de quarante albums jeunesse, de la BD ( Aya de Yopougon, Zazie dans le métro, Jeangot, Pablo) et du dessin animé (il a co-crée un studio d’animation avec Joann Sfar et Delesveaux et a travaillé avec Eric et Ramzy sur Moot-Moot).

Le défi avec Pablo était justement sa peinture. Il semble bien étrange de faire toute une BD sur un tel géant sans en représenter un seul tableau. Si le défi de s’y attaquer aurait amusé Clément Oubrerie, il n’a pas pu reprendre les toiles de Picasso car elles sont protégées. Il s’est donc cantonné à la représentation d’un autoportrait des débuts de sa carrière, essentiel pour l’avancée du scénario. Mais peu importe car « le sujet n’est pas sa peinture mais ce qu’il (Pablo) est, ce qu’il traverse, comment, et ses influences en art » (Clément Oubrerie).

 Birmant-Oubrerie-Pablo-03-copie-1.jpg
Pour cette série, Clément Oubrerie a changé ses méthodes habituelles de dessin. Puisqu’il se mesurait à Pablo Picasso, il a essayé de retrouver le travail de la matière plus que la tendance actuelle au « miniaturisme » qu’on trouve dans le travail pour la BD. Il a donc utilisé du grand format pour chaque case et a varié les matériaux (fusain, crayon, aquarelle, encre…) Le rendu est chaud et tremblé, il transmet ce que les mots de Julie Birmant ne peuvent dire. Son travail nous plonge dans le Montmartre de 1900 qui n’était pas encore aux mains des touristes mais des artistes.
 


Julie Birmant, scénariste

Julie Birmant a d’abord travaillé comme metteure en scène dans une école de cinéma à Bruxelles (cultivant un faible pour les documentaires), elle a codirigé des revues de théâtre avant de devenir dramaturge elle-même, et plus récemment elle a signé le scénario de Drôles de femmes qui traite de figures du spectacle (Yolande Moreau, Amélie Nothomb…).
 
C’est elle qui est à l’origine du projet de Pablo, qui surfe sur la vague des biographies romancées en BD (on pense à  Kiki de Montparnasse de Catel et Bocquet, Le Montespan de Teulé). Cette  idée de travailler sur le jeune Picasso inconnu est née de ses balades dans les rues de Montmartre près du Bateau Lavoir dont elle regrette la vie bouillonnante d’art qu’il a perdue avec le temps. Ses recherches pour ce projet n’ont pas tant porté sur l’histoire de l’art et les conséquences de Picasso sur le peinture moderne mais bien sur le personnage lui-même. On a beaucoup de sources sur la vie de Picasso, il n’y a aucun grand vide dans sa biographie. Cela dit, il ne s’agissait pas de besoins factuels sur la vie de l’artiste mais de comment l’a vécue l’être humain. Pour ce faire, et après recherches dans les réserves de la bibliothèque municipale, Julie Birmant a trouvé les mémoires de Fernande qui, étrangement (et selon ses dires), n’étaient que très peu empruntés alors qu’il s’agit d’une fenêtre inédite sur sa vie et celle de Pablo.  C’est de ces bases que Julie s’est inspirée pour ce projet, en mettant sa patte de scénariste pour romancer et rendre les faits en BD, sans prétendre à l’entière véracité, quoique les sources soient parfaitement viables.

 Birmant-Oubrerie-Pablo-04-copie-1.JPG

 
Mon avis
 
C’est une bande dessinée qui fait voyager dans le temps, autant au niveau du dessin chatoyant à l’aquarelle que des personnages et leur histoire. Des cases pleine page (notamment la première du second tome) hypnotisent l’œil du lecteur, tout comme les petits éléments qui parfois s’échappent des cadres. Et non seulement c’est éblouissant mais on se prend tout de suite au jeu, à l’atmosphère, au Paris artiste et au Montmartre bohême. Même sans être un professionnel de l’histoire de la peinture on est vite passionné et finalement on en apprend beaucoup sur le milieu et l’époque. En ce qui me concerne, j’attends les prochains tomes avec impatience. C’est le Minuit à Paris de la bande-dessinée !
 
 Birmant-Oubrerie-Pablo-05-copie-1.jpg

 
Pour en savoir plus

Site officiel de Clément Oubrerie : http://www.oubrerie.net

Interview pour la sortie de la BD :http://www.youtube.com/watch?v=pJWfvCNr1Wk
 

Marion S., Année spéciale édition librairie

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Marion - dans bande dessinée
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives