Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 19:00

couverture_londoncalling.gif













Collectif

London Calling, 19 histoires rock et noires

Buchet Castel

Octobre 2009

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1979, le groupe punk The Clash et son charismatique leader Joe Strummer marquaient l'histoire du rock en sortant l'album London Calling, remarqué pour son ouverture musicale et considéré comme leur chef-d'oeuvre. Trente ans plus tard, cet ouvrage, dirigé par le journaliste Jean-Noël Levavasseur, entend leur rendre hommage en regroupant 19 auteurs de polars français, chacun écrivant une nouvelle qui s'inspire d'une des chansons de l'album.


Les histoires, qui se succèdent dans l'ordre des chansons, sont très variées, présentant tour à tour des ambiances sombres, cyniques, sarcastiques (« Death or Glory » de Jean-Noël Levavasseur), hallucinées ou désespérées (« Train in Vain » de Jean-Luc Manet). Parmi les thématiques communes, on retrouve évidemment l'importance de la musique, celle des Clash bien entendu, qui apparaissent en personne dans certaines nouvelles : « Jimmy Jazz », de Pierre Mikaïloff, qui reconstitue à partir d'interviews imaginaires le parcours du mystérieux (et fictif) « premier guitariste » du groupe, ou « Spanish Bombs » d'Annelise Roux. Le rock en général est souvent évoqué par les protagonistes, notamment dans « Brand New Cadillac » de Thierry Crifo. Cette musique est bien souvent le seul repère des personnages : des marginaux, paumés, junkies (« Hateful » de Max Obione), petits délinquants, traîne-misère, chômeurs et déclassés, préférant la pauvreté et la mort à la compromission. Ces vauriens ( sens original du terme « punk ») se retrouvent en butte à l'ultralibéralisme et au matérialisme égoïste des années Thatcher. La rébellion contre l'ordre établi et répressif, présentée par exemple dans « The Right Profile » de Jan Thirion ou « The Card Cheat » de Sylvie Rouch, fait écho aux prises de position politiques radicales du groupe.


« Il n'en pouvait plus de ce boucan, indispensable pour que les ondes nous atteignent, nous traversent, nous électrisent, nous fassent taper des pieds sur le parquet, dans une anarchie de rythmes. Le ronflement de la révolte enfiévrait nos pores, nos viscères. Pas de riff de guitare sans martyriser nos nerfs comme des cordes d'acier. » Jan Thirion, « The Right Profile ».


Mon avis

 

La démarche, proposant d'associer un monument du rock avec des fictions courtes, est pour le moins le moins originale. La qualité des nouvelles proposées est très variable, et on peut regretter que certains auteurs prennent la musique comme un simple prétexte sans grand rapport avec l'histoire (« The Guns of Brixton » de Mouloud Akkouche). Je retiendrai particulièrement le côté ironique de « Rudie Can't Fail » d'Olivier Mau, la rage sourde (c'est le cas de le dire) de « The Right Profile » et surtout le superbe désespoir de « Train in Vain ». Il ne s'agit sûrement pas de l'œuvre du siècle, ni même de l'année, mais ce recueil mérite qu'on y jette un regard curieux, surtout pour les fans de rock en général et des Clash en particulier.


Pour plus d'informations sur les Clash

http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Clash


Article complet et bien détaillé sur London Calling (l'album)

http://fr.wikipedia.org/wiki/London_Calling


Gwénaël, 1ère année Bib-Med-Pat

Partager cet article

Repost 0
Published by Gwénaël - dans Nouvelle
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives