Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 07:00

Manon-Moreau-Le-vestibule-des-causes-perdues.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manon MOREAU
Le vestibule des causes perdues
éditions delphine montalant, 2011.
 


 

 

 

 

 

 

1600 km depuis le Puy-en-Velay jusqu'à Compostelle, le chemin de Saint-Jacques permet des rencontres, improbables et incongrues.

Des personnages malheureux dans leur quotidien ou simplement à la recherche d'une envie inassouvie et ineffable trouvent l'idée et l'impulsion de partir sur le chemin, quoi qu'il leur en coûte de remarques, de jugements désapprobateurs et d'impacts sur leur vie.

Plus qu'un déclic, c'est une idée de partir qui germe, à la fois irrésistible et inexprimable, indicible, alors vient cette occasion du voyage qui s'offre à eux.

Ainsi ils trouvent cette chose qui leur faisait défaut, cette aventure, ce renouveau qui balaie leur quotidien, triste ou oppressant : se sentir vivant.

« Si vous saviez... On en a tous, de drôles de raisons d'être là. Faudrait faire la liste. Une vraie cour des miracles. »


Quels que soient leurs caractères et leurs antécédents, les protagonistes, bigarrés, sont tous attachants, séduisants. Leurs histoires et leurs vies sur le chemin s'entremêlent sans cesse, faisant du récit un continuum, un ensemble cohérent d'une grande intelligence. Tous sont embarqués dans une aventure humaine sans précédent qui les porte aux confins de l'Espagne.

La construction savante du récit et le choix des mots, fin et malin, nous tiennent en haleine d'étape en étape, de surprises en trésors.

Manon Moreau a su donner une dimension bienveillante, secourable et sensible à ce qui n'est en apparence qu'un chemin : les personnages qui se complètent sont comme préservés, maternés et se fortifient pas à pas, portant chacun leur « pierre » dans leur sac à dos, jusqu'à Compostelle.


Brillant, ce premier roman.

 « Une sacrée arche de Noé, ce chemin. »


Charlotte, AS bib 2011-2012.

 

 

Manon MOREAU sur LITTEXPRESS

 

Manon Moreau Le vestibule des causes perdues 

 

 

    Manon Moreau à lire en poche 2011, article de Charlotte.

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives