Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 07:00

Mathias-Malzieu-38-mini-westerns.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mathias MALZIEU,

38 mini westerns (avec des fantômes)

Urrugne, Éditions Pimientos

Collection Pylône, 2009 (rééd.)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Qu’est-ce qu’on devient quand on oublie les connections enfantines, quand on les range dans un coffre du cerveau et qu’on ferme à clef comme un grenier pour jouets cassés ? » (Longboard blues 2). Une chose est sûre, ce livre est un excellent remède contre cette amnésie qui nous guette.

Mathias Malzieu, tout le monde le connaît pour être le chanteur du groupe de rock français Dionysos ou encore l’auteur de La mécanique du cœur chez Flammarion. Mais peu savent que son univers fantastique se dessine dès ce premier livre publié, par la volonté de l’artiste, chez un petit éditeur indépendant du Pays Basque, mordu de surf comme lui. 38 mini westerns (avec des fantômes) est un recueil de nouvelles griffonnées sur des bouts de feuilles lors des tournées du groupe. Il est ponctué de Polaroïds faits de peinture, collage et montage de l’auteur mettant en scène les protagonistes de ses histoires. Ce mélange texte/image donne une mise en page et un livre tout à fait originaux.

Dans ses nouvelles, Mathias Malzieu nous transporte dans son monde merveilleux à travers toute une galerie de personnages loufoques. On y rencontre des fantômes bien sûr. Mais aussi un elfe historien qui ne veut pas entrer dans la Thermos de la délégation Kinder venue le kidnapper pour en faire une surprise, un vampire de Labello, une fée cascadeuse Jessie Caramel et … des écureuils ! La gourmandise est également très présente avec une obsession pour les Kinder, les After Eight provoquant la sensation de voler ou encore le crépi à la meringue des murs d’un hôtel parisien. Il dépeint un monde doux et magique rappelant les contes mais la violence et la cruauté de la réalité ne sont jamais très loin. Ainsi, dans Les fées-lustres, de charmantes créatures habitent au fond de l’océan mais elles sont assassinées puis vidées de leur sang par des tueurs spécialisés pour en faire des lustres dans les grands hôtels de luxe. L’humour est aussi le point commun de tous ces mini westerns. Les choses de la vie quotidienne s’animent et laissent entrevoir un monde insoupçonné. Dans Histoire de fantômes en papier, en pleine nuit, un mouchoir en papier veut s’envoler de la corbeille mais il se prend les pieds à un chewing-gum encore mou. Les autres fantômes, « avaient la gueule pleine de morve et étaient assis dans une poubelle » mais ils se marraient quand même !


L’univers est décalé mais il nous ramène à nos propres rêves et délires. Ces nouvelles sont à picorer ou à lire tout d’un trait mais l’évasion est garantie.


Julie, AS édition librairie

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Julie - dans Nouvelle
commenter cet article

commentaires

Koulou 03/06/2010 22:38


Une nouvelle série BD sympathique et familliale à découvrir ? ici si vous voulez, bien sûr.

http://lemondedekoulou.over-blog.com/article-19017851.html

ce que d'autres en ont pensé avant vous

http://lemondedekoulou.over-blog.com/pages/Titus_tome_1_Ils_en_ont_parle-489639.html


Bonne journée.


Recherche

Archives