Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 07:00

Jeudi 19 novembre, projection du film Michel Butor à l’écart,
puis table ronde autour de l’auteur,
de son éditrice chez Argol Catherine Flohic,
organisée et commentée par Marie-Laure Picot,
de Permanences de la littérature.


 

La lumière de la salle s’éteint. L’écran illumine le visage des spectateurs. Michel Butor, maître incontesté du nouveau roman, influencé par André Breton mais pas surréaliste affirmé pour autant, apparaît.

On le rencontre chez lui, en Haute-Savoie, vêtu, comme à son habitude, d’une salopette en jean. Dans le documentaire réalisé par François Flohic, on découvre le quotidien, les questionnements d’un écrivain resté en dehors du bouillonnement parisien. De son propre aveu, son œuvre ne s’inscrit pas dans le discours habituel , elle est une « sorte de classique dans la différence ».

On découvre sa grande bibliothèque dans son bureau , organisée malgré le désordre apparent, en deux grandes régions : la littérature par noms d’auteurs, et les ouvrages de peinture, sculpture, architecture, par ordre alphabétique de matières. Son ordinateur aussi, dont il se sert comme d'une machine à écrire. « Quand je serai grand, j’aurai un portable ». Sous les traits d’un homme mûr, on devine l’émerveillement et la curiosité jamais rassasiée d’un éternel enfant. Michel Butor, autoproclamé « monument marginal » et « grand-père de la littérature française », assume pleinement son rôle de transmetteur aux jeunes générations.

 
Puis la lumière réapparaît et renvoie le public à la réalité. L’auteur pour qui « le rêve est une dynamo de l’imaginaire » monte sur scène pour nous faire partager les siens. Selon lui, « le rêve est un véritable kaléidoscope construit comme une sorte de machine à laquelle les gens peuvent raccrocher leurs propres rêves ». Il nous livre ses secrets, nous confie que « son trac se venge en produisant un rêve d’une conférence ratée : la conférence catastrophique ! » Au fil des années, ce rêve récurrent est devenu pour lui « une vieille connaissance ».

 
Chacun se fera son idée sur la question mais en tout cas, la salle aura eu des difficultés à quitter le moment venu ce vieil homme à la barbe blanche, très attachant.

Sophie, Elise et Fanny, A.S. Ed.-Lib.

Ritournelles 2009 sur Littexpress


Rencontre avec Marianne Alphant, Leslie Kaplan, Hervé Castanet. Compte-rendu de Sophie et Marina.







"Lisez Hélène Bessette ! ". 
Compte-rendu d'Aline, Muriel et Sébastien.








Article d'Arthur sur Fever et entretien avec Leslie Kaplan








Rencontre Art/littérature Liliane Giraudon et Véronique Aubouy. Article de Maud, compte-rendu de Chloé, Lysiane, Patricia et Romain.






Jérôme Mauche, Electuaire du discount. Lecture performée. Compte-rendu de
Chloé, Lysiane, Patricia, Romain, A.S. ED.LIB.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sophie, Elise et Fanny - dans EVENEMENTS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives