Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 07:00

mo-Hayder_tokyo.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mo HAYDER
Tokyo

Traduit de l’anglais

par Hubert Tézenas
Presses de la cité
Pocket, 2005


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mo-hayder.jpg

L’auteur

 
Née en 1962, Mo Hayder quitte sa famille à 16 ans. Après une série de petits boulots et des voyages au Japon et aux États-Unis, où elle travaille un temps dans le cinéma d’animation, elle revient en Angleterre où elle se lance dans l’écriture de romans policier. Tokyo est son premier thriller, il a remporté le Prix Polar SNCF et le Prix des Lectrices du magazine Elle.

 

 

Pour en savoir plus sur l’auteur


Son site officiel (en anglais) : http://www.mohayder.net/welcome.html
Le site de la librairie Mollat :

http://www.mollat.com/dossier/mo_hayder_le_hardcore_en_talons_aiguilles-8496.html

 

 

Le résumé

 

Depuis neuf ans, sept mois et dix-huit jours, Grey recherche avec obstination un mystérieux film dont l’existence est remise en cause. Ce serait l’unique preuve des exactions commises par les Japonais lors de leur invasion de la Chine à la fin des années trente. Afin d’accomplir sa quête, la jeune Anglaise débarque dans la capital nippone sans hésitation, sans argent ni repère.

 

Les personnages

 

Le pseudonyme du personnage principal, Grey, qui signifie extraterrestre, nous donne une bonne idée de l’image qu’elle donne aux autres, étrange et pour le moins énigmatique. Pourquoi veut-elle à tout prix retrouver ce film alors que tout le monde lui affirme qu’il n’existe pas ? Pourquoi désire-t-elle autant voir ce film qui selon elle montre des atrocités commises il y a plusieurs décennies et dans un pays avec lequel elle n’a aucun lien ? Ces questions s’ajoutent au fur et à mesure du récit plus qu’elles ne se résolvent ; le lecteur la suit dans ses aventures sans vraiment savoir où cela va le mener mais guidé par l’envie de la comprendre.


La mentalité traditionnelle chinoise très droite et très stricte du vieux professeur Shi Chongming fait à première vue un certain contraste avec la jeune Anglaise un peu fantasque. Cependant, au fil du récit, de plus en plus de point communs semble les lier, dont une obstination hors normes…


Ce qui est intéressant c’est que les personnages ne sont pas juste « étranges » ; ils ont une histoire, un vécu, qui a déterminé  leurs comportements, qui explique leur manière d’agir et de réagir. Ce roman est plus riche en réflexion qu'en action et l’histoire est surtout un prétexte pour mettre en scène des personnages étranges, partageant tantôt une fascination pour le morbide, tantôt un passé refoulé. La quête est presque remisée au second plan pour laisser place à la psychologie des personnages et à leurs passés déroutants. Ici ce n’est pas véritablement l’enquête qui captive le lecteur mais le motif de l’enquête ; l’important n’est pas ce que l’on va trouver mais pourquoi il fautl le trouver.


Noémie, 1ère année Bib.-Méd.

 

 

Lire également l'article d'Alexandra.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives