Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 19:00
Myriam Chirousse Miel et vin











Myriam CHIROUSSE
Miel et Vin

Buchet-Chastel, mars 2009


 

 

 









Tout en étant encore un embryon, la future Eloïse nous raconte l’histoire de sa mère Judith de Monterlant et de son père Charles de l’Eperay. Tout commence en 1773, dans le Périgord. Judith, alors âgée de trois ans, est découverte par Guillaume de Salerac dans la forêt et passe une enfance des plus heureuses, malgré le manque de liberté qui la distingue de son entourage. Quant à Charles, héritier en titre, il est considéré comme l’ « enfant maudit » et est détesté de tous, y compris de son père qui lui inflige de douloureuses blessures. Au mariage d’Hélène, la sœur de Judith, les deux enfants se rencontrent pour la première fois et s’attirent. Ils savent d’ores et déjà qu’ils s’aimeront toujours malgré les obstacles qui se dresseront sur leur chemin.

 

En 1788, le peuple est mécontent. Judith a rejoint son mari, Philippe de Marbourg, à Paris. Cependant, son destin ne cesse de croiser celui de Charles, alors au service du Comité du Salut public et de Robespierre. Leur passion reprend de plus belle. Judith ne sait plus quoi faire entre ces deux hommes et tombe enceinte de Charles. Pour elle, le père d’Antoine n’est autre que Philippe. 1789, la Révolution. Son mari guillotiné, Judith doit fuir à Sarlat pour ne pas voir sa propre tête tomber également. Là-bas, elle retrouve Charles…

 

Miel et Vin, roman historique et sentimental, est plein de rebondissements. Peu à peu, l’auteur nous dévoile au compte-gouttes de nombreux indices sur l’origine des personnages, ce qui nous donne envie de découvrir la suite jusqu’à la dernière page. Pour ce premier roman, l’auteur réussit à ancrer l’histoire d’amour, sans aucune niaiserie, dans le contexte historique de la prise de la Bastille. Nous sommes touchés par le style sobre, à base de miel et de vin, qui rend le récit simple et réaliste. À dévorer !

 
Audrey, 2e année Ed.-Lib.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives