Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 07:00

Posy-Simmonds-Tamara-Drewe.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Posy SIMMONDS

Tamara Drewe
Éditions Mariner Books (édition anglaise)
2008



 

 

 

 

 

 

 

Posy-simmonds.jpgPrésentation de l’auteur

Posy Simmonds est une auteure anglaise qui écrit des livres pour enfants et qui a complètement relancé le genre des graphic novels pour adultes en Angleterre. Ses deux livres les plus connus sont Gemma Bovery, une adaptation libre d’Emma Bovary de Flaubert et Tamara Drewe, une adaptation du roman de Thomas Hardy Loin de la foule déchaînée, paru en Angleterre en 1874. Elle a longtemps travaillé pour le journal The Guardian, dont on trouvera de nombreuses références dans Tamara Drewe.

 

 

Le graphic novel
 

Le roman graphique (ou graphic novel) sont un genre littéraire qui a émergé dans les années 70 avec quelques volumes de Corto Maltese et qui mêle roman et bande dessinée. Aujourd’hui, il s’agit souvent de livres dont les personnages ont des sentiments ou des actions ambigus, au récit et à la narration complexe.

 

 

 

Tamara Drewe
 

Résumé

L’action se passe dans la campagne anglaise à l’époque contemporaine, plus précisément dans le village d’Haditton. Glen Larson, écrivain et universitaire, essaie d’écrire son nouveau livre à Stonefield, résidence d’auteur tenue par Beth Hardiman, la femme de l’auteur à succès Nicholas Hardiman. Mais Nicholas est un homme infidèle qui préfère des femmes plus jeunes qu’il rencontre lors de ses tournées. Beth fait d’Andy, le jeune et beau jardinier de Stonefield son confident. Dans ce petit monde bien réglé, Tamara, jeune journaliste, fait irruption. Elle revient dans la ferme de ses parents. Elle a bien changé et fait tourner les têtes, depuis qu’elle a recouru à la chirurgie esthétique pour diminuer la taille de son nez. Tous les hommes tentent de la séduire, qu’il s’agisse de Glen (de manière peu subtile), d’Andy (le jeune amoureux discret qui souffre en silence) ou de Nicholas (la charmeur sûr de lui). Mais Tamara est heureuse avec Ben Sergeant, batteur dans un groupe de rock, qui méprise tous ces campagnards sans aucune ambition. On suit en parallèle l’histoire de Casey et Jody, deux adolescentes du village, désabusées et blasées. Jody est fan de Ben Sergeant et s’identifie à Tamara. Lorsque le couple est en voyage, les deux jeunes filles s’introduisent dans la maison de Tamara pour essayer les habits, fouiller dans les affaire. Jody, en particulier, essaie de vivre la passion de Tamara pour Ben en utilisant ses affaires et en se « shootant » à la colle. Mais quand Tamara se sépare de Ben, et prend Nicholas pour amant, rien ne va plus. Jody ne peut plus s’identifier à Tamara pour vivre une liaison avec Ben au travers de ses délires, Beth se rend compte de la énième trahison de son mari et souffre. Glen, fasciné par les interactions entre ces personnes n’arrive pas à réfléchir à son livre…
   

L’action se dénouera avec deux morts : Nicholas, piétiné par un troupeau de vaches (avec l’aide plus ou moins voulue de Glen, qui souhaitait défendre les intérêts de Beth) et Jody, morte d’une overdose. Tamara finira par épouser Andy, le fermier et les esprits se calmeront peu à peu.

 

 

Les personnages et leur rôle dans le récit

Le récit tourne autour de trois narrateurs, témoins des événements mais qui restent assez passifs, de quelques personnages secondaires, les acteurs du déroulement de l’histoire, et d’un personnage central : Tamara Drewe, autour de qui tous gravitent.

Les trois narrateurs

glen.jpg
Glen Larson : Écrivain et universitaire qui passe une année en retraite d’auteur pour écrire son nouveau livre. Il est le témoin silencieux de tous les événements qui se passent à Stonefield et à Haditton. Sa seule action significative dans le livre sera de frapper Nicholas et de le tuer sur le coup, avant qu’il ne se fasse piétiner par un troupeau de vaches. A la fin du roman, Glen aura enfin réussi à écrire son livre.
beth.jpg
Beth Hardiman : c’est la propriétaire de Stonefield. Elle a un caractère simple et paraît souvent joyeuse, même si elle est en réalité stressée par l’organisation de la retraite d’auteur et souvent en colère contre les tromperies de son mari. De plus, c’est elle qui a inspiré les plus brillantes idées que l’on trouve dans les livres de son mari. Elle est également sa secrétaire, prend ses rendez-vous, organise ses conférences pour vivre ses rêves de gloire à travers lui. Lorsqu’elle se rend compte que Nicholas est l’amant de Tamara, elle reste passive, n’osant pas l'affronter. Après sa mort, elle pardonnera à Tamara en décidant que ce n’est plus la peine de se mettre en colère.
casey.jpg
Casey : cette adolescente désœuvrée et pas très bien dans sa peau n’apparaît que dans la deuxième partie du roman. C’est la meilleure amie de Jody, une autre ado désabusée et perdue dans la campagne anglaise. Elle accompagne Jody lors de ses incursions dans la maison de Tamara mais n’approuve pas ses actions et sa liaison malsaine et fictive avec le petit ami, star du rock, du personnage central. Contrairement à son amie, elle ne se drogue pas et n’est pas prise de frénésie autodestructrice. Elle n’est pas actrice mais bien spectatrice de l’action qui se déroule autour d’elle.

Les personnages secondaires
nicholas.jpg
Nicholas Hardiman : écrivain à succès ne supportant plus que sa femme se mêle de ses affaires, il la trompe avec des femmes plus jeunes qu’il rencontre lors des tournées promotionnelles de ses livres. Le lecteur comprend vite qu’il n’aime pas sa femme mais qu’il se sent obligé de rester avec elle car elle l’inspire dans son écriture. C’est Beth qui lui a soufflé toutes ses « idées de génie ». Il est très vite séduit par Tamara et devient son amant lorsque Ben, son petit ami décide de partir. A la fin du récit, il annoncera publiquement qu’il ne souhaite plus écrire. Cet acte symbolique lui permettra de se séparer de sa femme pour vivre avec Tamara. Mais il meurt, assommé par Glen Larson puis piétiné par des vaches avant d’avoir pu réaliser ce rêve.

Ben Sergeant : Batteur dans un groupe de rock très connu, il rencontre Tamara lors d’une fête à Londres et décident de se mettre en couple. Ben déteste l’état d’esprit de Beth, Glen, Nicholas et Andy. Il se moque d’eux et ne comprend pas qu’ils puissent être ben.jpgheureux de vivre à la campagne. Il voudrait voyager et s’installer à New-York avec Tamara, mais celle-ci n’accepte pas de quitter la maison de ses parents et de s’installer pour une longue durée dans un autre pays, mais décide tout de même de le suivre par amour. Mais Ben est encore amoureux de son ancienne petite amie et la voit en cachette. Tamara décide donc de rompre et revient vivre à Hadditon. Ben possède un chien qu’il ne tient pas en laisse et va plusieurs fois semer la panique parmi les troupeaux de moutons avoisinant la maison de Tamara. Lorsque Beth le rattrape pour la première fois, Ben est en colère car elle l’a attaché pour éviter qu’il ne s’échappe à nouveau.


Après sa rupture avec Tamara, Ben joue encore un rôle important dans l’histoire car il finit par rencontrer Jody et lui fait comprendre qu’il ne peut sortir avec elle car elle est trop jeune, ce qui la pousse au suicide. De plus, c’est le chien de Ben qui affole le troupeau qui écrase Nicholas à la fin du livre, faisant passer son meurtre pour un accident.
jody.jpg
Jody : Jody est une adolescente désœuvrée et désabusée qui apparaît dans la deuxième partie du roman. Elle s’introduit régulièrement dans la maison de Tamara pour essayer des habits, lui voler quelques objets, et ainsi vivre une relation virtuelle avec Ben. Elle est à l’origine de plusieurs ressorts du récit : elle envoie un email aguicheur depuis l’ordinateur de Tamara à Nicholas, Ben et Andy, ce qui déclenche de nombreux remous dans les relations entre les différents personnages. Elle manipule Ben afin de le rencontrer. C’est également elle qui envoie une photo de Tamara embrassant Nicholas à Andy.
   

A la fin du roman, après avoir rencontré Ben, elle fait croire à Casey qu’elle l’a embrassé et qu’il va vivre avec elle, mais ne pouvant supporter ce mensonge, et ayant la certitude de ne jamais revoir Ben, elle se suicide en se droguant jusqu’à l’overdose avec un spray nettoyant pour PC.
   

Ce personnage ressemble physiquement à Tamara et pourrait être interprété comme un écho de la jeune femme, ou bien ce qu’elle aurait pu devenir si elle avait fait raccourcir son nez à 16 ans.
andy.jpg
Andy : Andy est l’homme à tout faire et le berger de Stonefield. Il est amoureux de Tamara mais elle le repousse dans un premier temps. Il lui fait un jardin gratuitement et lui reste fidèle, même sans espoir de retour. Il est le confident de Beth et assiste silencieusement à tous les événements du récit. Il travaille dur pour gagner sa vie. À la fin du roman, il épousera Tamara et ils auront un enfant.

 

 

Le personnage central : Tamara Drewe
tamara.jpg
Au début du roman, Tamara est restée dans les esprits comme la jeune fille un peu pataude au gros nez. Mais lorsqu’elle revient à Hadditon après plusieurs années et une chirurgie esthétique, elle est perçue comme une proie par les hommes et comme une rivale par les femmes. Elle est journaliste au Guardian, mais n’écrit que des petites chroniques sur sa vie et tente d’avoir plus de responsabilités. Elle a une vie amoureuse mouvementée : elle repousse Andy, devient la petite amie de Ben qui souhaite l’amener avec lui à New-York, mais elle découvre qu’il est toujours épris de son ancienne amie et le quitte. De retour à Hammiton elle est séduite par Nicholas mais ne sort avec lui que pour s’amuser. Après sa mort, elle se rend compte à quel point elle a fait souffrir Beth et essaie de se faire pardonner. Beth comprend que cela ne sert à rien de se mettre en colère et lui pardonne peu à peu. Elle se marie enfin avec Andy. Un an après, elle a un enfant avec lui.

 

 

 

Analyse graphique et narrative

Une narration à plusieurs voix : La narration s'effectue en point de vue interne et passe de personnage en personnage. Etrangement, Tamara, l'héroïne, n’est jamais la narratrice. Ainsi, toutes les actions tournent autour d’elle sans que le lecteur connaisse le fond de sa pensée, les seules fenêtres sur son esprit étant les courtes chroniques journalistiques insérées dans le récit. Mais ces articles de journaux paraissent inintéressants et le lecteur ne fait que les survoler. Les trois narrateurs n’agissent que rarement et sont plus spectateurs des péripéties que véritables acteurs.

La construction du récit : Le récit n’est pas construit sur une figure linéaire. En effet, de nombreux éléments sont expliqués à l’aide de plusieurs flash-back. La narration passe d’un personnage à l’autre, sans jamais passer à un point de vue externe. Ainsi, le lecteur connaît en permanence l’état d’esprit des différents personnages. Les péripéties sont fondes sur les interactions entre les différents personnages qui tournent toutes autour de Tamara, élément central du récit.

Un graphisme à la fois réaliste et original : Le graphisme prend bien évidemment une place importante dans ce livre mêlant roman et bande dessinée. Les personnages sont dessinés de manière réaliste, sans caricatures. Les couleurs tentent également de rester proches de la réalité. Seules les séquences de flash-back sont dessinées dans des tons de bleu et blanc afin de se démarquer clairement du récit.

Une mise en page particulière : La mise en page est également très originale. En effet, si, dans certains romans graphiques, textes et images sont clairement séparés, dans Tamara Drewe, ils sont imbriqués et mêlés, faisant ainsi miroiter les interactions entre les différents personnages (voir page à la fin dossier). Tamara est omniprésente, même lorsqu’elle ne fait pas partie du récit, par ses articles de journaux qui ponctuent de nombreuses pages.

L’importance des détails : Posy Simmonds joue énormément sur les détails. En effet, dans ce livre, le moindre petit objet peut prendre une importance démesurée, comme par exemple, l’aérosol de nettoyant pour PC qui tue Jody. Le chien de Ben, qui semble sans importance au début du roman prend un place considérable puisque, grâce à cela, Ben se rapproche de Jody (elle lui fait croire qu’elle peut le garder lors de son voyage à New-York), et c’est encore à cause de ce chien que Nicholas se fait piétiner par un troupeau. Dès la couverture, Posy Simmonds interpelle le lecteur et essaie d’attirer son attention sur les détails, avec l’image de deux moutons copulant en arrière plan du visage de Tamara.

 

 

 

Une adaptation très libre
 

Présentation de Loin de la foule déchaînée

Loin de la foule déchaînée (Far From the Madding Crow) est un roman anglais écrit par Thomas Hardy, paru pour la première fois en 1874. La première édition (sous le titre Barbara) a été publiée anonymement tant le roman était osé. Ce roman raconte l’histoire de Barbara Everdene, jeune femme libre et courageuse qui décide de diriger seule la ferme de ses parents. Le berger Gabriel Oak tombe sous son charme et pense être un bon parti car il réussit à vivre de ses troupeaux. iI la demande en mariage. Mais la jeune femme le repousse. Peu après, Gabriel perd tous ses troupeaux et se fait engager comme berger chez Barbara après avoir sauvé ses récoltes du feu. Barbara est admirée pour sa détermination, son travail et son courage, mais également pour sa beauté. Suite à une plaisanterie qui a mal tourné, son voisin, le fermier Boldwood tombe amoureux d’elle et la harcèle jusqu’à ce qu’il croie qu’elle pourra l’aimer un jour.
   

Au même moment, tout le monde cherche Fanny, la jeune servante de Barbara qui s’est échappée et que personne ne retrouve. Les fermiers savent seulement qu’elle devait se marier avec un certain Sergent Troy, charmeur invétéré qui ne vient pas au mariage. Pire, il séduira Barbara et se mariera avec elle. Mais Barbara déchante vite lorsqu’elle se rend compte de Troy est joueur, feignant, et qu’elle le soupçonne de voir d’autres femmes. Lorsqu’au bout d’un an de mariage, Fanny meurt dans une chapelle, misérable et avec un bébé, Barbara se rend compte que Troy n’a jamais cessé de l’aimer. Il lui organise un somptueux enterrement, fait croire à sa propre mort, et part voyager sur un bateau. Après plusieurs mois, Boldwood reprend espoir et arrache à Barbara la promesse de l’épouser sept ans plus tard, après une période de deuil convenable. Mais Troy revient récupérer « ce qui lui appartient » et apparaît dans une fête donnée par Boldwood. Ce dernier, ivre de rage le tue d'un coup de fusil. Il est jugé et condamné à la prison à perpétuité.
   

A force de travail, Gabriel Oak est nommé intendant des deux fermes (celle de Barbara et celle de Boldwood), et se marie avec Barbara, qui se rend compte qu’il a toujours été là pour elle et qu’elle est finalement tombée amoureuse de lui.

 

 

Une adaptation très libre

Posy Simmonds avoue elle-même qu’elle a très librement adapté ce roman à l’époque contemporaine et qu’elle n’a pas respecté le fil conducteur de l’histoire. La majorité des points communs entre ces deux ouvrages se trouvent donc dans les personnages et leur psychologie. En effet, Tamara est indubitablement inspirée de Barbara : une jeune femme séductrice mais qui fait tourner les choses à la catastrophe sans pour autant vouloir provoquer ces dégâts. Le sergent Troy inspire Ben Sergeant (le nom de famille est une référence à peine déguisée) qui fait souffrir sa femme et aime en réalité son ancienne petite amie, Boldwood pourrait correspondre à Nicholas Hardiman, qui essaie de séduire Tamara (à la seule différence que Nicholas arrive effectivement à la séduire). Enfin, le berger Oak est sans conteste le modèle d'Andy : les deux personnages sont exactement similaires (courageux, fidèles, travailleurs mais timides face à la femme de leurs rêves) et finissent par se marier avec le personnage principal.

Au niveau du récit, en revanche, l’adaptation est totalement libre : les intrigues, les dénouements sont totalement différents, même si l’on peut observer un lien au niveau du fil conducteur de l’histoire (une jeune femme autour de qui tournent toutes les actions et tous les personnages).

tamara-drewe-planche.gif
Marion Tessier, LP BIB 2009 - 2010




Partager cet article

Repost 0
Published by Marion - dans bande dessinée
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives