Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 07:00

Chandler Un tueur sous la pluie

 

 

 

Raymond CHANDLER
Un tueur sous la pluie
Titres originaux :
« Killer in the rain »
(paru dans Black Mask en 1935)
« Bay City blues »
(paru dans Dime Detective Magazine en 1937)
et « Try the girl ! »
(paru dans Black Mask en 1937)
Traduction d’Henri Robillot
Gallimard
Série Noire, 1972
Carré Noir, 1980
Folio, 1988
Folio Policier, 2009

 

 

 

 

 

 

 

 



Ce livre est un recueil de trois nouvelles de Chandler, « Un tueur sous la pluie », « Bay City Blues », et « Déniche la fille ». Publiées d’abord séparément, ces nouvelles sont présentes ensemble dans l’édition d’Helga Grenne Litterary Agency (1964) et aux Éditions Gallimard (1972) pour la traduction française de Henri Robillot.

Né en 1888 à Chicago et mort en 1959, Raymond Chandler est un écrivain américain connu et reconnu pour ses polars. Naturalisé britannique à 19 ans, il travaillera comme pigiste avant de reprendre des études de comptable. Il participera à la Première Guerre mondiale, d’où il sortira brisé, seul survivant de son campement, souffrant de l’alcool et d’une dépression qui lui vaudra quelques tentatives de suicide. Marié à Cissy Pascal, il s’installe à Los Angeles et se lance enfin dans le polar suite à ses lectures de pulps publiés dans le magazine de Black Mask qui sert de tremplin à de nombreux autres auteurs. La plupart de ses nouvelles sont réutilisées et réagencées pour donner des romans plus volumineux, comme The Big Sleep, basé sur Killer in the Rain et The Curtain, où l’on retrouve son personnage le plus récurrent, Philip Marlowe, portrait romanesque de l’auteur.

Au cours de sa vie, Chandler fut également scénariste à Hollywood, et est resté très apprécié dans les milieux littéraires malgré sa dépression chronique, son alcoolisme récurrent et ses tentatives de suicide depuis la mort de Cissy en 1954. Il mourra en 1959 d’une pneumonie. Certaines de ses œuvres ont été adaptées au cinéma, ce qui  a contribué à sa reconnaissance actuelle.

« Un tueur sous la pluie » est l’histoire d’un détective anonyme, résolvant les affaires que la police criminelle ne peut pas résoudre. Ici, il est engagé par un homme nommé Dravec, père richissime souhaitant se marier avec sa fille adoptive. Le privé doit donc éloigner les autres prétendants de cette dernière en échange d’une forte rémunération. Cependant, il tombe sur de nombreux trafics souvent évoqués dans le hard-boiled novel au même titre que l’alcool, la violence, le sexe et la mort. Nous retrouvons ces éléments dans les autres nouvelles, «Bay City Blues », où le privé toujours anonyme cherche la preuve du meurtre de madame Austrian, femme d’un médecin un peu dealer, et « Déniche la fille », où nous assistons à un défi entre le détective Carmady et un de ses amis policier à la recherche d’un ex-prisonnier (Steve Skalla) et de la fille qu’il a aimée (Beulah).

Dans chaque nouvelle, nous pouvons remarquer des éléments et des thèmes récurrents : l’alcool consommé à flots, la violence des tortures et des bagarres, la drogue qui apparaît comme nécessaire à la vie citadine, le sexe vu ou fait, les morts qui pleuvent sont autant d’éléments différenciant les perfectionnistes du hard-boiled novel comme Chandler et Hammett d’auteurs moins prestigieux. L’amour et la femme sont également des thèmes omniprésents, et à la base de l’intrigue ; Carmen Dravec pour « Killer in the Rain », Leland Austrian dans « Bay City Blues » et Beulah au cœur de « Déniche la fille ». Il pose ainsi une vision assez biblique de la femme à l’origine du mal.

J’ai apprécié ce livre grâce à ses histoires intéressantes et à son style fluide, bien que les scénarios se ressemblent trop à mon goût, et se mélangent donc dans mes souvenirs. Un tueur sous la pluie reste cependant une œuvre permettant d’aborder le style du hard-boiled novel en évitant les réactions de rejet que pourraient susciter d’autres œuvres plus crues et dures.


Morgane, 1ère année Édition-Librairie 2012-2013  

 

 

 

Raymond CHANDLER sur LITTEXPRESS

 

Chandler Un tueur sous la pluie

 

 

 

 

Articles de Lola et de Céline sur Un tueur sous la pluie.

 

 

 

 

 

 


 

 

Raymond Chandler sur un air de navaja 1

 

 

 

 

 

Article de Marion sur The Long Good-Bye (Sur un air de navaja).

 

 

 

 

 

 

 

 

Raymond Chandler Les ennuis c'est mon problème

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article de Lucie sur Les ennuis c'est mon problème.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Morgane
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives