Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 07:00

Compte rendu d'une conférence de Philippe Pozzo di Borgo , auteur du Second Souffle, qui a inspiré le film Intouchables, aux éditions Bayard le 8 mars 2012.
 Philippe-Pozzo-di-Borgo-Le-Second-Souffle.gif

 

 

Photos de la conférence sur le blog des éditions Bayard .

 

Un homme souriant, tétraplégique et d’une quarantaine d’années s’avance dans son fauteuil roulant. Il va s’exprimer pendant une heure au milieu d’une foule d’admirateurs. Philippe Pozzo di Borgo est l’auteur du Second souffle, adapté au cinéma sous le titre des Intouchables. Cette comédie rocambolesque s’inspire de sa vie et le film fait exploser les records du box office français avec plus de 19 millions d’entrées.

Pendant la conférence, Philippe Pozzo di Borgo et son éditrice évoquent avec humour l’élaboration du Second Souffle. L’éditrice découvre dans ce manuscrit, reçu par la poste, une histoire extraordinaire et en phase avec la ligne éditoriale de la maison. Elle décide alors de le publier. Elle raconte que lors de ses nombreuses communications téléphoniques avec Philippe Pozzo di Borgo, elle laissait échapper par inadvertance un « Ne bougez pas… ».

L’éditrice reçoit donc un jour les 400 pages de Philippe Pozzo di Borgo, elle les juge douloureuses et mal écrites. Elle entre en contact avec lui : « il faut tout reprendre ! ». S’enclenche alors un travail de longue haleine entre l’éditrice et l’auteur, les « mal dit » et « recommencez » peuplent les corrections du manuscrit. Finalement, après un énorme travail de collaboration, le manuscrit est présentable. Il est publié en 2001. Le livre est bien sûr réédité depuis le grand succès du film. D’ailleurs, Philippe Pozzo di Borgo ne manque pas d’exprimer son contentement quant à la première et quatrième de couverture qu’il trouve à son goût.

La conférence se déroule par thèmes, l’éditrice lit des passages importants du livre et donc de la vie de son auteur et celui-ci les commente. On évoque d’abord Béatrice, sa première femme, l’héroïne de sa vie, puis son accident de parapente qui le rend tétraplégique. Philippe Pozzo di Borgo affirme que le plus dur, dans le handicap, ce n’est pas l’immobilisation mais la solitude : « le handicap arrive quand vous êtes seul » affirme-t-il. Béatrice, sa femme adorée, meurt d’un cancer. Pendant dix ans, Abdel, un jeune maghrébin banlieusard, devient son auxiliaire de vie. Ces deux « Intouchables », un aristocrate bien né et un taulard plein d’enthousiasme, se lient d’une grande amitié.

Il rencontre ensuite sa seconde femme, Khadija : « J’ai toujours eu un faible pour ces dames », avoue-t-il. C’est alors qu’il se lance dans le récit de sa rencontre avec elle : « À quoi sert-il d’être handicapé si on ne peut pas en jouer ? » Un soir, à une fête, il se trouve mal ; voyant cette jeune femme courir à son secours, il simule un évanouissement plus long qu’à l’habitude. Khadija tombe sous le charme ! Philippe Pozzo di Borgo vit actuellement au Maroc avec sa femme et ses deux filles. L’éditrice lui demande : « Pourquoi ne vivez-vous pas à Paris ? » À Paris, répond-il, les gens sont gênés par le handicap et cela se ressent dans leur attitude, tandis que les Marocains sont très spontanés. Au Maroc, Philippe di Borgo se sent comme tout le monde.

Malgré son handicap, cet homme est doté d’un grand sens de l’humour. Il a su s’entourer de personnes aimantes pour ne jamais rester seul. La souffrance lui a appris la patience. S’il affirme ne pas avoir la foi, Pozzo di Borgo croit néanmoins en l’espérance, et il termine son discours en citant Péguy : « Ça c'est étonnant, que ces pauvres enfants voient comment tout ça se passe et qu'ils croient que demain ça ira mieux, qu'ils voient comment ça se passe aujourd'hui et qu'ils croient que ça ira mieux demain matin ».


Quitterie, AS Éd.-Lib.



Partager cet article

Repost 0
Published by Quitterie - dans EVENEMENTS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives