Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 19:00








Sylvain TESSON
Une vie à coucher dehors

Gallimard
Collection Blanche, 2009




 











Les « fils de » n’ont pas tous du talent ; cependant la vie en gâte quelques-uns. Sylvain Tesson fait partie de ceux-là. Le rejeton de Philippe Tesson est avant tout un inénarrable voyageur. Dans cette partie du monde qui lui est si chère, de la Sibérie à l’Inde en passant par l’Himalaya, seul ou accompagné, il a posé ses pas. Après ses récits d’aventures et ses essais, en 2009, il s’adonne à un nouveau genre : la nouvelle. Il trouve enfin une consécration en étant publié dans la prestigieuse collection Blanche de Gallimard et en recevant le Goncourt de la nouvelle.
 
Coucher dehors, Sylvain Tesson connaît. Non par nécessité, mais par goût. Une vie à coucher dehors est un recueil composé de 15 nouvelles.
De Vladivostok à Valparaiso, des Cyclades au Dorset en passant par la Géorgie ou un atoll perdu en plein Pacifique, et de moins 30°C à 60°C, on croise des personnages surprenants (un paysan géorgien souhaitant à tout prix avoir une route dans son village, un éleveur de cochons britannique ne supportant plus de voir la souffrance infligée aux animaux…) qui font trois p’tits tours le temps que l’on s’attache à leur sort avant de basculer dans le Trou. Sylvain Tesson nous montre l’absurdité du monde et nous délivre une morale : dans la Nature, s’il y a une justice, c’est rarement celle des hommes. Ses nouvelles nous interpellent et on ne sort pas indemne de cette lecture.
 
Sylvain Tesson a découvert l’aventure lors d’une expédition spéléologique à Bornéo. Après son tour du monde à vélo, son ascension de l’Himalaya, il a parcouru l’Asie centrale à cheval et participé à un inventaire du patrimoine archéologique afghan en 2001. Parti de Yakoutie en 2003, Sylvain Tesson a entrepris de relier, à pied, à cheval et à vélo, le golfe du Bengale sur les traces du Polonais Rawicz qui s’était évadé d’un camp du goulag soviétique en 1941. Outre ses voyages, il pratique l’escalade, y compris sur les monuments des grandes villes d’Europe. Un temps co-présentateur de l’émission Montagne sur France 3, il a écrit des articles notamment pour Paris-Match, Trek Magazine, ou Le Figaro.
 
 
Du même auteur

La chevauchée des steppes, Robert Laffont, 2001 (avec Priscilla Telmon).
Nouvelles de l’Est, Phébus, 2002.
Carnets de steppes, Glénat, 2002 (avec Priscilla Telmon).
Les pendus, Le Cherche Midi, 2004.
L’axe du loup, Robert Laffont, 2004.
Katastrof !, bréviaire de survie français-russe, Mots & Cie, 2004.
Sous l’étoile de la liberté, Arthaud, 2005 (avec les photos de Thomas Goisque).
Petit traité sur l’immensité du monde, Editions des Equateurs, 2005.
Eloge de l’énergie vagabonde, Editions des Equateurs, 2007.
L’or noir des steppes, Arthaud, 2007 (avec les photos de Thomas Goisque).
Aphorismes sous la lune et autres pensées sauvages, Editions des Equateurs, 2008.
Baïkal, visions de coureurs de taïga, Transboréal, 2008 (avec les photos de Thomas Goisque).

 
Elise, AS Edition/Librairie

Partager cet article

Repost 0
Published by Elise - dans Nouvelle
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives