Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 07:00

Therese-Mourlevat-La-passion-de-Paul-Claudel.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thérèse MOURLEVAT
La Passion de Paul Claudel
éditions Phébus, 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Docteur ès lettre et spécialiste de Paul Claudel, Thérèse Mourlevat dresse dans cette œuvre remarquable le portrait de la très mystérieuse Rosalie Scibor-Rylska, l’inspiratrice du dramaturge Paul Claudel. La flamboyante Ysé du Partage de Midi et l’impétueuse Doña Prouhèze du Soulier de Satin sont inspirées de cette grande femme blonde tant aimée de lui.

Au retour d’une expérience monastique, Paul Claudel, alors consul en Chine à Fou-tchéou, rencontre sur le paquebot qui le ramène vers le pays du soleil levant Rosalie Vetch, mère de quatre jeunes garçons. Ils se lient d’une profonde amitié qui se transformera en une passion ardente. Rosalie inspire à Claudel l’amour et la poésie ; fille de Ladislas Scibor-Rylski, élevé en héros slave, elle incarne à ses yeux le mythe polonais. Digne héritière de sa tendre patrie, Rosalie ne cessera de la chérir toute sa vie et Thérède Mourlevat décrit à merveille ce sentiment d’appartenance à la terre de ses aïeux.

 

 

La Pologne c’étaient ces caves à Cracovie, si profondes qu’elles engloutissaient et protégeaient les conspirateurs tandis que les violons des tziganes, là-haut, ravissaient et immobilisaient d’opportuns visiteurs. C’était cet espace temps dans lequel des trésors fabuleux, qu’on disait issus du butin pris sur les Turcs, riches ceintures couvertes de pierres précieuses, colliers de rubis, aiguières et cruches d’or, épées ornées de diamants, coffres débordant d’étoffes chatoyantes, étaient connus de tous et demeuraient introuvables.

 

Pays dans lequel la neige effaçait les traces du voyageur, dans lequel, dominant de mornes plaines, les châteaux subsistaient comme des nids d’aigle, au terme de routes impraticables. C’était cette Pologne là que […] Mme Vetch  […] revendiquait pour en être l’héritière.

 

 

La passion coupable unissant ces deux personnages donnera naissance à une petite fille, Louise. Mais le bonheur de ces deux êtres ne durera qu’un temps. Rosalie fuit la Chine portant l’enfant de Claudel. Elle se marie une seconde fois. Francis Vetch, son premier époux, mais plus encore Claudel, son intime confident, se sentent trahis. Les deux hommes tenteront même, en vain, d’enlever les enfants de Rosalie… Séparée de ses deux fils aînés, Rosalie tentera de reconstruire sa vie. Pensant trouver le réconfort dans son nouveau mariage, elle sent la désillusion l’emporter et le vide de sa vie se fait plus que jamais sentir.

 

Abandonné, Paul Claudel se marie sans amour ; de cette union naîtront cinq enfants. Après quinze années de silence, Paul Claudel et Rosalie se retrouvent. Et lors d’une messe à Notre-Dame des Victoires, ils se promettent une amitié fidèle et loyale jusqu’à la fin de leurs jours. Paul Claudel envoie régulièrement de l’argent à Rosalie pour l’éducation de sa fille. À 28 ans seulement,  Louise, jeune fille à la santé fragile, découvre qui est son véritable père.

Paul Claudel ne cessera jamais de chérir sa muse à la beauté slave. Dans une lettre inédite il évoque le personnage de Rosalie : « Elle a été la seule femme que j’ai passionnément aimée, celle qui a joué dans ma vie tout le rôle qu’une femme pouvait y jouer. » Partage de midi, grand drame claudélien, est fondé sur cette blessure secrète de l’auteur. Les personnages de la pièce ne sont pas fictifs, ils sont de chair et d’os et racontent sa propre histoire avec une poésie intense.  Ainsi, Paul Claudel et la splendide Rosalie à travers les personnages de la pièce, la flamboyante Ysé et le jeune Mesa, et un langage profondément poétique, scellent à jamais une union mystique dans l’au-delà.


Quitterie Dop, AS édition-librairie.


Lien

 

Présentation de l’ouvrage sur le site de Phébus : http://www.editionsphebus.fr/libella.php?page=produit&ean=9782752905055

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives