Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 13:00


Ce samedi 15 décembre, avant-dernier week-end avant les fêtes, en quête de cadeaux de Noël et d’événement littéraire, je me dirige tout d’abord vers la librairie Mollat où j’ai prévu d’assister à la rencontre avec trois membres de Charlie Hebdo.

Il s’agit de Charb, Catherine Meurisse et Tignous. Charb est le directeur de l’hebdomadaire depuis le départ de Philippe Val en mai 2009 et également un des plus précieux dessinateurs du journal. Catherine Meurisse et Tignous sont également des dessinateurs réguliers de l’hebdomadaire satirique.

Trois-auteurs.jpg

Ces trois dessinateurs et auteurs étaient présents pour présenter et dédicacer la dernière parution de la maison Les échappés, appartenant à Charlie Hebdo et publiant ses auteurs. En effet, est sortie en librairie le 18 octobre dernier une compilation des meilleurs dessins couvrant la période 1992-2012 : 20 ans de Charlie Hebdo. Ce pavé de 320 pages reprend plus de 1 000 dessins dont ceux de Cabu, Wolinski, Jul (Silex and the city), Riad Sattouf (La Vie secrète des jeunes), Tardi (Le Cri du peuple, Adèle Blanc-Sec), Charb, Tignous, Catherine, Gébé (ancien directeur de publication), Willem et bien d’autres encore…


Couverture.gif
Ils dédicacent tous trois dans l’espace « Expo » de chez Mollat, la file d’attente est longue et la pile de vingt ans de Charlie Hebdo diminue à grande vitesse et doit être régulièrement réapprovisionnée par les libraires. Après quelques quarts d’heure d’attente, je peux enfin rencontrer les trois dessinateurs. À commencer par Charb qui demande pour qui sera le livre et quelle est un peu sa vie afin de personnaliser le dessin au maximum. Le trait du dessinateur est très rapide et sûr, et le dessin apparaît vite sous les traits du gros marqueur noir. On reconnaît tout de suite le style de Charb. Je lui pose quelques questions concernant l’album et la sélection des dessins et j’apprends que les dessins ont été choisis en fonction des événements marquants de ces deux dernières décennies ou en fonction de leur succès parmi les dessinateurs. Charlie Hebdo est revenu dans la presse française en 1992 après onze ans d’absence, cet album a pour but de bien montrer que Charlie Hebdo a réussi à rester et se faire une place dans l’actualité française malgré des difficultés financières (pas de publicité dans le journal et de nombreux procès par l’extrême-droite catholique française). L’ouvrage passe ensuite dans les mains de Catherine, jeune dessinatrice et illustratrice qui croque rapidement un dessin selon toujours la personnalité du lecteur. L’ambiance est toujours conviviale, les lecteurs discutent entre eux et apprennent à se connaître en partageant leurs anecdotes à propos de l’hebdomadaire, autour des trois auteurs. Au bout de la table, Tignous, caché derrière la pile de 20 ans de Charlie Hebdo en retard, réfléchit très consciencieusement au dessin qu’il pourra faire. L’inspiration vient beaucoup moins vite que pour les deux premiers mais le résultat est tout aussi satisfaisant.

Cette rencontre a été très plaisante, l’occasion de parler avec des auteurs de l’actualité en France et de sympathiser avec d’autres lecteurs. Cela permet aussi de mettre des visages sur des dessins, les dessinateurs ayant tous un style très différent.

À la fin de cette rencontre, je me dirige vers une dédicace au secteur jeunesse. J’observe. Il s’agit de l’auteur Olivier Tallec, qui dédicaçait le dernier volume de Rita et Machin aux éditions Gallimard Jeunesse. La queue est aussi longue que chez Charlie Hebdo, l’album faisant un cadeau parfait pour un petit enfant dans les jours à venir. Olivier Tallec est illustrateur jeunesse publiant souvent au Père Castor (Grand loup petit loup -  La croute) et chez Gallimard pour la série Rita et Machin. Il est aussi dessinateur occasionnel pour de nombreux titres de presse parmi lesquels Elle, Télérama ou bien Libération.


Rita-et-Machin.jpg

Les dédicaces sont très belles, le coup de crayon est soigné et les dessins très épurés grâce au style presque bichromique d’Olivier Tallec (dessins en noir et blanc accompagnés de rouge). Les enfants seront ravis au matin de Noël de découvrir un album dédicacé. Brièvement, Rita et Machin raconte les aventures d’une petite fille et de son chien à la tache rouge très reconnaissable.
Conte-et-raconte.jpg
Je sors ensuite de la boutique et tombe sur une lecture au « 91 rue Porte-Dijeaux ». Il s’agit de l’animation « Conte et raconte », fruit d’un partenariat entre la librairie Mollat et le conservatoire de Bordeaux Jacques Thibaud. Il s’agit cette fois de l’acte II : Même pas peur.

Pour ne pas déranger la représentation, je choisis de rester dehors et de regarder derrière la vitre. La salle comprend quelques parents et surtout des enfants, et les quelques acteurs qui présentent les contes. Ces acteurs sont les élèves de la section « Comédie » du conservatoire de Bordeaux. Le projet est de donner envie de lire aux enfants par la lecture de contes sur diverses thématiques comme : la peur, l’apprentissage de l’autonomie ou bien la curiosité et la découverte du monde extérieur.

Le thème du jour est la peur et la lecture se fait autour de quatre ouvrages :

  • Le crafougna de Stéphane Sevrant
  • Mille petits poucets de Yann Autret
  • La chasse au monstre de Norbert Landa
  • L’arbre sans fin de Claude Ponti


Les comédiens sont parfaitement imprégnés de leurs rôles et la lecture a l’air de plaire aux petits et grands de la salle.

Je me dirige maintenant vers Bd Fugue, rue de la Merci, où par surprise je m’aperçois qu’une dédicace est en cours. Ce samedi est décidément bien chargé et les libraires en profitent pour attirer encore plus de monde dans leurs librairies. Il s’agit ici d’une rencontre avec Turf, l’auteur et dessinateur de la bande-dessinée Magasin Sexuel parue chez Delcourt.


Couverture-BD.jpg

L’attente a l’air d’être beaucoup moins longue ici, même si le dessinateur a l’air de prendre son temps pour dessiner. Mais le résultat est toujours là avec de grandes dédicaces en pleines pages assez magnifiques. Magasin sexuel est la dernière série de Turf ; avant cela, il a publié chez Delcourt aussi la série à succès La Nef des fous, comprenant 9 volumes et achevée en 2009. Magasin sexuel est une bande-dessinée humoristique à destination d’un public ado-adulte. Il s’agit de l’histoire d’une jeune commerçante ambulante, proposant des sex-toys sur les marchés d’un petit village. Forcément, la réaction des habitants peu habitués à ce genre d’objets sera une grande partie de l’intrigue des albums.


De plus, une fois rentrée, je me suis rendue compte de l’animation jeunesse à La Machine à lire, où la librairie recevait Henri Galeron pour son album Paysajeux, une image peut en cacher une autre, publié chez Les grandes personnes.


Galeron01.jpg


En conclusion, un samedi riche en rencontre littéraires où j’ai pu aborder des auteurs, dessinateurs et comédiens aux genres très variés. Cela a aussi été l’occasion d’observer les animations proposés en librairie pendant les périodes de fêtes où les dédicaces sont nombreuses et surtout pour des ouvrages humoristiques ou se destinant à la jeunesse.


Jessica, Année spéciale Édition-librairie

Partager cet article

Repost 0
Published by Jessica - dans EVENEMENTS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives