Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 07:00
Wilfrid N Sonde Le coeur des enfants leopards













Wilfried N’SONDÉ
Le Cœur des enfants léopards

Actes Sud, 2007













wilfried n sonde


Wilfried N’Sondé est né en 1968 au Congo Brazzaville. En 1973, il émigre avec sa famille en région parisienne. Il passe son enfance dans un quartier populaire de la banlieue parisienne. Plus tard il migre vers Berlin où il devient un musicien connu. Entre rock-trash et afro-punk, il devient auteur, compositeur, interprète dans le groupe Wild Congo dont deux albums ont été commercialisés en France. Il est titulaire d’une maitrise de sciences politiques et vit actuellement à Berlin où il est éducateur de jeunes en difficulté.


Le cœur des enfants léopards est son premier roman. Il est paru en février 2007 chez Actes Sud. Dans ce livre il évoque sa jeunesse en banlieue et propose une réflexion sur l’identité culturelle, la difficulté des frontières. Il donne une voix à la nouvelle génération issue de l’immigration.

Ce roman a reçu le prix des cinq continents de la francophonie et le prix Senghor de la création littéraire en octobre 2007 (Le prix des CINQ continents a été créé en 2001 par l’Agence gouvernementale de la francophonie, il est doté d’une somme de 10 000€. Il a pour objectif de « mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les 5 continents. Il consacre un roman d’un écrivain témoignant d’une expérience culturelle spécifique enrichissant l’expression de la langue française.»)

Le récit commence dans LA cellule de dégrisement d’un commissariat parisien. Le personnage et narrateur dont on ne connaît pas le nom est en garde à vue. Pendant sa détention il s’interroge sur son histoire, sur ses souvenirs, sur ses liens avec ses origines congolaises.

 L’histoire entière est un retour en arrière. Le récit débute là où il est censé se terminer. A travers les bribes éparses du discours, il faut deviner l’intrigue. Le lecteur ne sait pas pourquoi le personnage est dans cette situation. Il ne le saura qu’à la toute fin du livre.

Cette histoire est celle d’un jeune Noir d’origine congolaise qui a vécu dans une cité en région parisienne depuis l’âge de trois ans. A la maternelle, il rencontre Mireille, blanche d’origine juive. Leur amitié va grandir au fil des années et se transformer en amour passionné. Après le baccalauréat, Mireille décide de le quitter lors d’un dernier rendez-vous. Pour elle, leur relation est sans avenir, ils n’ont plus les mêmes ambitions, les mêmes projets. Désespéré, le narrateur noie son chagrin dans l’alcool. Alors qu’il est ivre mort, il perd le contrôle de lui-même et devient violent. Lors d’une altercation avec des policiers, il s’en prend à l’un d’eux, qui décédera des suites de ses blessures. C’est à ce moment-là que le narrateur va être incarcéré.

Entre deux séances d’interrogatoire, l’accusé évoque son passé, ses parents, son ami d’enfance Drissa, et Mireille, celle dont il est amoureux. On apprend à connaître les personnages. Il évoque son enfance au Congo, son attachement à l’héritage africain. Il écoute la voix des ancêtres qui croient encore à la conscience du peuple noir. Cette Afrique, magnifiée par les ancêtres, n’existe pas pour  le jeune homme qui a presque toujours vécu en région parisienne. Il ne se sent pas différent de ses camarades blancs. Il ne pense pas être un étranger. Il est en fait l’héritier de deux cultures qui s’ignorent. En France, il est exclu à cause de ses origines, et dans son pays d’origine parce qu’il vit en France et qu’il a acquis la culture française. C’est un roman de réflexion sur l’identité et les origines, un roman plein d’interrogations. Qu’est-ce qu’être africain en France? Qu’est-ce qu’être un Français d’origine africaine en Afrique ? Par la conduite des policiers et l’enfermement en prison, l’auteur montre son scepticisme face à cette double culture. La France a encore du mal à accepter les étrangers sur son territoire, et quand ils sont en France ils sont souvent regroupés dans les cités. Le personnage ne sait pas vraiment se situer identitairement. L’auteur à travers ce personnage dresse le portrait d’une génération perdue, sans racines ni repères. L’histoire montre la détresse intérieure et le chemin qui conduit le jeune homme au meurtre.

Le récit est constitué en grande partie d’un monologue intérieur du narrateur pendant sa captivité. Le récit est à peu près chronologique même si parfois on est un peu perdu, comme dans le cerveau du narrateur encore alcoolisé. L’écriture apparaît incontrôlable. La description du narrateur n’est pas continue, elle est entrecoupée par moments par des dialogues qui se glissent dans le récit, sans mise en forme particulière. Le style d’écriture et la mise en page sont particuliers. Il n’y a pas de chapitres, c’est le lecteur qui doit les deviner. Il n’y a pas non plus d’indicateurs de parole, ce qui fait que parfois on se perd dans le récit, comme dans l’esprit du jeune homme encore ivre. Le texte suit la construction hésitante de l’esprit du narrateur, les phrases s’accélèrent et ralentissent au fil des souvenirs du jeune homme. La manière dont le rythme est travaillé donne un style très urbain au récit qui peut faire penser à du slam, ou du rap.

J’ai lu ce roman très rapidement, presque en une seule fois, et on pourrait penser qu’il a été écrit en une seule fois parce qu’il y a vraiment un flot de paroles continu.

Je pense que ce qu’il faut retenir de ce roman ce sont les interrogations du narrateur partagé entre deux cultures. Ce livre parle de l’actualité sociale en France, du métissage de la langue. Ce n’est pas un livre africain, c’est un livre francophone, écrit en français et qui parle de la France.


Marine, 2e année Bib-Med

Vous pouvez retrouver des interviews de W. N’Sondé sur
http://www.afrik.com/article11755.html
http://www.france-blog.info/kultur/wilfried-n%E2%80%99sonde-le-coeur-des-enfants-leopards/
http://apf.francophonie.org/spip.php?article851&var_recherche=expressions

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives