Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 07:00

Will-Eisner-Au-coeur-de-la-tempete-copie-1.gif


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Will EISNER
Au coeur de la tempête, 1991
Delcourt,

Coll. Contrebande, 2009



 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'auteur

Eisner-Spirit.jpg

 

Né en 1917 dans la banlieue de New York, Eisner entame sa carrière de dessinateur en 1936, en publiant dans WOW What a Magazine ! Il va alors connaître un succès considérable, avec, principalement, le succès de sa série The Spirit. Mobilisé pour la guerre, où il dessine des affiches de propagande, il poursuivra sa carrière de dessinateur de comics d'aventure jusqu'en 1952. Il abandonne alors sa carrière de dessinateur pour se consacrer, tout au long des années 60-70, à l'enseignement du dessin.

Il reprend les crayons en 1978 en publiant Un pacte avec Dieu. Grâce à ce titre, marquant dans l'histoire de la bande dessinée, il invente le roman graphique et fait sortir de l'underground ou de la simple distraction un genre qui commence à être qualifié de 9e art. La seconde partie de sa carrière s'orientera vers une série de romans graphiques rompant avec ses œuvres précédentes. Œuvres de fiction dépeignant la vie de tous les jours (Big City), autofictions (Le Rêveur), adaptation de grands textes classiques (Faghin le juif), Eisner mêlera les genres jusqu'à sa mort, en 2005, n’interrompant jamais sa carrière et devenant une légende de la bande dessinée.

Il existe depuis 1988 un prix prestigieux, les Eisner Awards, récompensant les meilleures bandes dessinées de l'année dans un grand nombre de catégories. Eisner aura aussi beaucoup théorisé sur la bande dessinée, notamment grâce à deux livres faisant encore aujourd'hui référence : L'Art séquentiel et Le Récit graphique.


Eisner-Au-coeur-de-la-tempete-1.jpg

L'ouvrage

Bande dessinée s'inspirant de sa propre jeunesse, Au Cœur de la tempête se déroule alors que deux hommes mobilisés pour la Seconde Guerre mondiale discutent de l'actualité dans un train. Un troisième, de dos, observe le paysage qui défile, lui rappelant ses propres souvenirs. On voit alors le jeune Will emménager dans son nouveau quartier, se faire de nouveaux amis, mais aussi se heurter à la haine et aux préjugés provoqués son origine juive. Dans ce véritable roman familial, Eisner raconte la jeunesse de ses parents ainsi que la vie de ses grands parents qu'il n'a jamais connus.
Eisner-Au-coeur-de-la-tempete-2.jpg
Si l'aspect familial prend un place importante dans le récit, nous permettant de mieux comprendre l'héritage culturel et social d'Eisner, la question de la religion tient une place importante. Évoquant un fait relativement méconnu, l'antisémitisme  américain, d'une violence comparable à celle que connaît l'Europe des années 30, Eisner confronte sans cesse ses personnages aux préjugés et au mépris, combattus vigoureusement et pacifiquement par le père de Will.

En accord avec le scénario, l'aspect graphique se découpe en trois parties distinctes : les scènes du train, brèves, permettent, par le biais du paysage filant, d'introduire un épisode de la jeunesse de Will ;  par le biais d'un objet ou d'un événement, la vision d'un déménagement ; un modèle précis de voiture sert de prétexte à  Eisner pour revenir vers la jeunesse de son alter ego.

Ces parties, souvent introduites sans détails quant au contexte, mais venant souvent à être explicitées plus tard et contextualisées par de menus détails (journaux titrant sur l'invasion de la Pologne...), sont typique de la narration d'Eisner. Utilisant peu de cases, mais laissant le dessin, sur un fond blanc, se structurer lui-même, ce qui lui permet de mieux souligner l'action, les émotions de ses personnages.

Enfin, la troisième partie, racontant la jeunesse de ses parents (qui en sont eux-même les narrateurs), est présentée comme une documentaire. Un titre marquant le lieu et la date informe le lecteur, et le fond blanc fait appel au fond noir, soulignant non seulement l'aspect passé des événements, mais permettant aussi à Eisner d'accentuer davantage l'aspect intime de ces passages.


Eisner-Au-coeur-de-la-tempete-1b.jpg

Point commun à l'ensemble du récit, le dessin d'Eisner est caractérisé par un trait réaliste, mais exagérant sans cesse les expression du visage, les postures des personnages. Son aspect dynamique et théâtral semble mettre en scène les personnages dans leur propre rôle.

Gaspard, 2e année Éd.-Lib.

 

 

Will EISNER sur LITTEXPRESS

 

Eisner New York 1

 

 

Article d'Eloi sur la trilogie New York.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by littexpress - dans bande dessinée
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives